Monter le ton pour défendre nos grandes entreprises


Édition du 14 Mai 2016

Chaque année, environ 800 vice-présidents d'une multinationale ayant son siège social à Montréal se réunissent dans la métropole pour discuter des enjeux de l'entreprise. La plupart sont originaires de l'étranger, et leur seule venue alimente directement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le froid hivernal donne des maux de tête au CN et au CP

Malgré d'importantes récoles dans l'Ouest canadien, la quantité totale de céréales transportées par CN recule de 4%.

Négociations de la dernière chance au Canadien Pacifique

Les négociations se poursuivaient vendredi, dans l'espoir d'éviter la grève des 3000 chefs de train et mécaniciens du CP

À la une

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

13:38 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.