Marcel Côté et Jacques Landreville, deux hommes peu communs


Édition du 31 Mai 2014

Il n'avait aucun penchant pour la rectitude politique, un trait de caractère de plus en plus rare de nos jours. La tendance est plutôt aux phrases creuses et ronflantes, ce dont il avait horreur, et ce n'est là qu'une des raisons pour lesquelles nous allons nous ennuyer de Marcel Côté.
Taillé ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Hub Montréal: pour s'imposer comme plaque tournante de la créativité numérique

Au menu: réalité virtuelle, installations immersives, jeux vidéo et intelligence artificielle.

Montréal: les ventes résidentielles grimpent de 11% en octobre

C’est le segment de la copropriété qui a été le plus actif.

À la une

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.

L'électricité, un boom planétaire qui nécessitera des adaptations

07:22 | AFP

«Le secteur de l'électricité est en train de vivre sa transformation la plus spectaculaire depuis sa création.»

Power Solutions, la nouvelle acquisition à 13,2G$US de la CDPQ

La transaction sera financée par environ 3 milliards $ US d’équité et environ 10,2 milliards $ US de dette à long terme.