Marcel Côté et Jacques Landreville, deux hommes peu communs


Édition du 31 Mai 2014

Il n'avait aucun penchant pour la rectitude politique, un trait de caractère de plus en plus rare de nos jours. La tendance est plutôt aux phrases creuses et ronflantes, ce dont il avait horreur, et ce n'est là qu'une des raisons pour lesquelles nous allons nous ennuyer de Marcel Côté.
Taillé ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Immobilier: le Québec connaît un nouveau sommet historique

14/01/2019 | Martin Jolicoeur

Tel que prévu, l'activité immobilière de 2018 aura fracassé le précédent record et établi un nouveau sommet historique.

Deux nouvelles tours danseront dans le ciel du Spectrum

22/11/2018 | Martin Jolicoeur

Après des années d’abandon, le terrain de l’ancien Spectrum de Montréal accueillera finalement un nouveau projet.

À la une

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.