La perte des sièges sociaux fait encore plus mal qu'on le croirait


Édition du 06 Mai 2017

Ça n'a pas été long : le lendemain de l'annonce de la vente de Rona à Lowe's, Robert Lafont s'est fait dire qu'on n'avait plus besoin de lui. En termes polis, les services de sa firme n'étaient plus requis.
La perte des sièges sociaux et le déplacement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Jean Coutu, CGI et Lowe's

24/05/2017 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Jean Coutu, CGI et Lowe's? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les ...

Canam: pourquoi j'en veux à la Caisse

27/04/2017 | Yannick Clérouin

BLOGUE. La Caisse contribue à un phénomène nuisible pour les investisseurs.

À la une

Voiture électrique: Toyota place toutes ses billes au Québec

21/06/2017 | Martin Jolicoeur

La dernière hybride rechargeable de Toyota est vendue uniquement au Québec. Le reste du Canada attendra.

Vidéo: la diversification, le meilleur ami de l'investisseur

24/06/2017 | Denis Lalonde

La saine diversification d'un portefeuille de titres boursiers et obligataires permet d'éviter des erreurs coûteuses.

Top 10 des PDG les mieux payés du Québec

23/06/2017 | Charles Desgroseilliers

La rémunération des dirigeants de Bombardier a bien fait jaser. Mais qui sont les autres PDG les mieux payés du Québec?