La perte des sièges sociaux fait encore plus mal qu'on le croirait


Édition du 06 Mai 2017

Ça n'a pas été long : le lendemain de l'annonce de la vente de Rona à Lowe's, Robert Lafont s'est fait dire qu'on n'avait plus besoin de lui. En termes polis, les services de sa firme n'étaient plus requis.
La perte des sièges sociaux et le déplacement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Canam: pourquoi j'en veux à la Caisse

27/04/2017 | Yannick Clérouin

BLOGUE. La Caisse contribue à un phénomène nuisible pour les investisseurs.

Les fournisseurs québécois de Rona ont augmenté leurs ventes, défend Lowe's

13/04/2017 | Stéphane Rolland

L’entreprise réagit aux conclusions d’un sondage de l’AQMAT.

À la une

Y a-t-il vraiment de la spéculation sur la mort au Québec?

BLOGUE. Le lobby de l’assurance veut nous le faire croire pour faire bannir une pratique qui peut profiter aux assurés.

La parole à ceux qui soutiennent l'entrepreneuriat

Édition du 20 Mai 2017 | Nathalie Vallerand

Dans la salle de conférence qui surplombe le centre-ville montréalais, l'ambiance est cordiale. Les participants à ...

10 choses à savoir mardi

Ce jet privé ne peut pas s'écraser! L'espace pour 2490$... et une condition. Blâmez Amazon pour tous ces déficits.