La péréquation à risque avec le refus du gaz de schiste

Publié le 18/11/2012 à 17:38

La péréquation à risque avec le refus du gaz de schiste

Publié le 18/11/2012 à 17:38

BLOGUE. Le Québec a ouvert une dangereuse boîte de Pandore en refusant d’exploiter le gaz de schiste sur son territoire.


C’est ce que soutient un chercheur canadien qui signale que les provinces qui ont accepté, elles, sa mise en valeur, pourraient fort bien s’impatienter et exiger que la péréquation que retire le Québec soit amputée d’une valeur équivalente à celle dont il se prive en laissant le gaz dans son sous-sol.


David Campbell est président de Jupian Consultants et chercheur associé à l’Institut de recherches en politiques publiques. Il a publié il y a quelques semaines dans le Globe and Mail un texte qui dit essentiellement que le Québec ne peut avoir le beurre en même temps que l’argent du beurre.


Sa logique est implacable.


La Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique, de même que Terre-Neuve, ont toutes ouvert la porte à l’exploitation de gaz de schiste chez elles. Ce sont aussi quatre provinces qui contribuent à la redistribution des richesse au Canada, ce qu’on appelle la péréquation (eh oui, même Terre-Neuve).


Le Québec, province considérée pauvre, retire de la péréquation : environ 8 milliards $, soit le huitième de ses revenus.

À propos de ce blogue

Observateur et commentateur privilégié de l’économie québécoise depuis plus de 20 ans, René Vézina fait le point sur un monde en évolution constante. Il jette un regard critique sur les événements et les vulgarise pour faire ressortir les enjeux cachés.

René Vézina

Sur le même sujet

Des associations patronales interpellent Québec sur le gaz de schiste

Cinq associations patronales demandent à Québec de garder la porte ouverte à l'exploitation du gaz de schiste.

Mais où s'en va l'OPEP?

05/12/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. La semaine dernière, l'OPEP a décidé de ne pas couper sa production de pétrole malgré le déséquilibre entre l'offre et la demande. Le marché cherche maintenant de nouveaux repères.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Connaissez-vous la précrastination?

18/12/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La procrastination, on connaît. Mais la précrastination? Pas sûr, même si elle fait tout autant de ravages...

Lettre au nouveau patron de La Baie: ramènerez-vous le plaisir?

18/12/2014 | Diane Bérard

Blogue. Le 6 janvier prochain, Gerald Storch, ex président de Toys R US, prendra la tête du groupe HBC.

Les 220 moyens de prendre un café avec Elon Musk, de Tesla Motors

Édition du 20 Décembre 2014 | Julien Brault

BLOGUE. J'ai constaté que grâce à l’efficacité des réseaux sociaux, il n’est qu’à deux degrés de séparation des grands.