Faire payer les riches... et devenir plus pauvres


Édition du 07 Juin 2014

Et c'est reparti. Pour redresser les finances publiques, en piteux état comme vient de le confirmer le premier budget Leitao, il suffit (encore et toujours) de faire payer les riches.
L'appel est venu ces jours derniers de sources habituelles : Françoise David, de Québec solidaire, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le déficit fédéral atteint 2,1G$ de moins que prévu

Les recettes fiscales plus élevées que prévu pour l’exercice qui se termine à la fin de mars expliquerait ce changement.

Un surplus de 4,3 milliards de dollars pour les coffres du Québec

Le gouvernement Legault s’attend à ouvrir les vannes en dépensant près de 2,7G $ d’ici la fin de l’année financière.

À la une

Tofu: Soyarie ne suffit pas à la demande

14:26 | Anne-Marie Tremblay

PME DE LA SEMAINE. L'usine de Soyarie tourne 6 jours sur 7, 24 heures sur 24.

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.