En affaires, il faut une bonne idée, mais aussi de bons vendeurs


Édition du 24 Février 2018

Aucune entreprise ne peut survivre sans vente. C'est tellement évident qu'on l'oublie parfois, ou qu'on en fait peu de cas. Avec, comme résultat, qu'on regarde trop souvent de haut tout ce qui est lié à la vente, à commencer par les vendeurs eux-mêmes.
Les concepteurs, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les ventes de semi-conducteurs ont dépassé les 420 G$ en 2017

23/04/2018 | AFP

Les ventes de semi-conducteurs ont terminé l'année dernière en nette hausse.

Vivre près d'une station de ski... À quel prix?

19/02/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Les propriétés sont environs 10% plus chères dans les villes où se trouve un centre de ski.

À la une

Hydro-Québec réclame des tarifs «dissuasifs» pour la crypto

BLOGUE. L'énergéticien demande de tripler le prix du kilowattheure pour décourager l’industrie blockchain.

Gestion de l’offre: ce que Trump et cies ne vous disent pas

16/06/2018 | François Normand

ANALYSE GÉOPOLITIQUE - Un débat d’idées est le bienvenu, mais encore faut-il considérer tous les éléments. Les voici.

Les Bourses au rouge, sur fond de début de «guerre froide commerciale»

15/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

«On savait que la menace de tarifs sur la Chine était réelle mais on pensait que Washington allait finir par négocier»