De quoi alimenter un optimisme (prudent) pour 2016


Édition du 23 Avril 2016

Le prix du baril de pétrole est devenu la variable la plus importante pour les marchés financiers, et comme il devrait remonter plus tard en 2016, les marchés devraient en profiter. Cependant, les nouveaux nuages qui planent au-dessus de l'Union européenne pourraient freiner ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

À surveiller: Bombardier, Nemaska et Walmart

16/11/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, Nemaska et Walmart?

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

16/11/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.