Apprenez à aimer l'illiquidité

Publié le 17/04/2015 à 16:44

Apprenez à aimer l'illiquidité

Publié le 17/04/2015 à 16:44

Photo: Shutterstock

Le risque d'un placement se définit sur une variété de spectres. La liquidité, ou l'accès en tout temps au capital investi, est l'un de ceux-ci. Pour les investisseurs qui n'ont pas de préoccupations particulières liées à la liquidité de l'ensemble de leur portefeuille, une allocation bien planifiée d'actifs «illiquides» pourrait permettre d'améliorer le rendement à long terme tout en réduisant la volatilité du portefeuille grâce à la réduction de la corrélation entre ses composantes.


Bon nombre d'investisseurs et de conseillers s'imposent des balises très strictes sur la liquidité des investissements qu'ils privilégient, sans que celles-ci soient justifiées par de réels besoins d'accès aux fonds. Cette contrainte limite artificiellement l'univers d'options disponibles et empêche l'atteinte d'un portefeuille optimal du point de vue du rapport entre son risque et son rendement.


Le fait d'accepter un certain niveau d'illiquidité dans un portefeuille peut être particulièrement payant en période de crise, justement lorsque le marché attribue une prime démesurée à la liquidité.


À l'heure actuelle, trois classes d'actif non traditionnelles jouant sur le thème de l'illiquidité paraissent particulièrement attrayantes pour ceux souhaitant optimiser leur portefeuille dans un environnement de taux faibles, de volatilité accrue et de dislocation entre les différents marchés à travers le monde:


1.Fonds de couverture: bien que cette classe d'actif ait été un sac fourre-tout de stratégies parfois douteuses gérées par des gestionnaires parfois peu scrupuleux, un portefeuille diversifié de fonds de couverture bien sélectionnés, robustes et gérés par des équipes réputées peut être grandement bénéfique. On ne cèdera habituellement que peu de liquidité en échange de quoi on diversifiera les sources de rendement dans le portefeuille rendant ce dernier moins volatil pour chaque unité de rendement espéré.


2.Dette privée: par opposition à la dette qui se négocie sur les marchés publics, la dette privée et les prêts directs supposent une liquidité passablement réduite, mais comportent une variété d'avantages. Outre leur faible corrélation aux autres composantes d'un portefeuille traditionnel, l'absence d'influence du flot de fonds d'investisseurs particuliers, leur revenu contractuel et une certaine protection contre une baisse de valeur, ils permettent de tirer profit de l'habileté du gestionnaire à identifier des opportunités uniques, sélectionner celles qui sont intéressantes et procéder à une revue diligente en bonne et due forme plutôt que de simplement saisir un prix offert par le marché public.


3.Immobilier: cette classe d'actif est plus familière pour plusieurs investisseurs, mais il importe d'être sélectif dans la façon d'en tirer profit. Les principaux avantages consistent en un rendement courant intéressant, une croissance de la valeur associée aux hausses des loyers et une certaine protection contre l'inflation lorsque cette dernière se pointe le bout du nez. Néanmoins, les valeurs sur plusieurs marchés atteignent des sommets à l'heure actuelle et ce sont les stratégies à valeur ajoutée plus opportunistes qui risquent d'être les plus attrayantes. Il s'agira de sortir un peu des sentiers battus, d'identifier des vecteurs de croissance nouveaux ou différents et de se fier à un gestionnaire qui a fait ses preuves.


L'investisseur avisé


L'investisseur avisé voudra bien comprendre ses besoins réels en termes de liquidité et calquer sa répartition d'actif sur ces derniers. Cette façon de faire lui permettra de tirer profit d'une plus grande variété d'occasions de placement et d'optimiser le rendement de son portefeuille par rapport au véritable niveau de risque qu'il est en mesure de tolérer.


Questions à poser


Avant de prendre une décision, renseignez-vous auprès d'un professionnel qualifié:


- Quels sont mes besoins du point de vue de la liquidité de mes placements?


- Quelle est la liquidité des composantes existantes de mon portefeuille?


- Quelles sont les placements qui me permettraient d'aligner la liquidité de mon portefeuille avec mes véritables besoins?

À propos de ce blogue

Au fil des ans, Pierre a conseillé un large éventail d'investisseurs privés et institutionnels, y compris des familles fortunées, des fondations et des fonds de pension sur la saine gestion de leurs actifs. Au-delà de sa connaissance approfondie des marchés financiers, des stratégies d'investissement et de la construction de portefeuille, il a développé une expertise plus particulière en matière de conseil aux investisseurs sur l'utilisation de stratégies de placement non traditionnelles et d'investissements internationaux. Le mandat de ce blogue est donc d'aiguiller les lecteurs dans l'exploration de pistes paraissant inhospitalières à première vue, mais pouvant mener à des expériences très gratifiantes lorsqu'on sait s'y orienter. Pierre est titulaire d'un MBA, porte les titres de Chartered Financial Analyst (CFA) et Chartered Alternative Investment Analyst (CAIA), et est également Fellow de l'Institut canadien des valeurs mobilières et de l'Institut des banquiers canadiens. Il travaille pour UBS (Canada) à titre de gestionnaire privé senior.

Pierre Czyzowicz

Sur le même sujet

Des obstacles à court terme pour les actions?

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

Il n'est pas trop tard pour miser sur l'éclatement de DowDupont

Le colosse chimique DowDupont sur le point de se diviser en trois pour créer de la valeur.