Même vos placements ont besoin d'un grand ménage du printemps!

Publié le 23/03/2018 à 16:38

Même vos placements ont besoin d'un grand ménage du printemps!

Publié le 23/03/2018 à 16:38

Photo:123rf

BLOGUE INVITÉ. Avec l’arrivée du printemps, plusieurs ont pris l’habitude de faire le grand ménage. En effet, pour bon nombre, c'est le temps de se débarrasser de certains articles qui se sont accumulés dans le garage ou dans le cabanon pendant l’hiver. Avec le printemps, renaît aussi l’envie de se lancer dans des projets de rénovation – rénover la chambre d’amis, refaire le pavé uni, agrandir la galerie, etc.


En placements, bien des gens ont cette fâcheuse habitude d'amasser les titres boursiers et les placements comme ils amassent les objets personnels. Comme ces derniers, ils finissent par être oubliés et croupir sous la poussière. À long terme, c’est une bonne façon de se retrouver avec un portefeuille trop diversifié et, surtout, peu performant.


Le printemps venu, le moment semble particulièrement propice pour procéder à un grand ménage dans ses affaires personnelles, en particulier dans ses placements. Un exercice qui, à mon avis, devrait être fait au moins une fois par année.


Dans une perspective plus générale, ce ménage du printemps constitue une belle occasion d'évaluer votre portefeuille dans son ensemble. Correspond-il toujours à votre politique de placement et à vos objectifs financiers à long terme? Avec la hausse des marchés boursiers des dernières années, peut-être ne vous êtes-vous pas rendu compte que la proportion en actions de votre portefeuille était sensiblement plus élevée que lors de l’établissement initial de votre politique de placement?


C'est aussi l'occasion de vous demander si vous êtes trop éparpillé. Avez-vous accumulé un trop grand nombre de titres avec les années? Vos frais de gestion sont-ils trop élevés? Certains placements qui ne performent pas depuis des années devraient-ils être remis en question et vendus? Devriez-vous consolider le nombre de vos gestionnaires de placement? Avez-vous suffisamment de liquidités en portefeuille pour vous permettre d’acheter si une occasion se présentait?


L’exercice nous force à revoir chacun de nos titres et à revalider les motifs derrière leur achat. Notre scénario d'achat initial tient-il toujours la route? D'autres titres sur notre radar sont-ils plus attrayants?


J’ai abordé à quelques reprises la question du moment où vendre un titre en portefeuille. Il s’agit selon moi de la décision la plus difficile à prendre pour un investisseur. Voici quelques éléments que nous considérons dans notre prise de décision:


- Un placement est-il devenu immatériel dans l’ensemble de notre portefeuille? Cette situation survient parfois avec un titre acheté il y a de nombreuses années et qui n’a pas suivi la performance générale de notre portefeuille. Ou encore avec un titre qui a subi une correction importante. Si vous avez des titres qui ne représentent plus qu’une fraction de pourcentage de votre portefeuille, posez-vous cette question: «Serais-je prêt à augmenter sensiblement mon investissement dans le titre?» Si ce n’est pas le cas, vous devriez probablement vous en défaire.


- Est-ce que les raisons pour lesquelles nous avons acheté ce titre sont toujours valables?


- Est-ce que le niveau de risque de cet investissement est devenu trop élevé? Ce pourrait être le cas si son évaluation est aujourd’hui très élevée ou si la société se retrouve avec beaucoup de dettes. Le pourcentage de votre portefeuille investi dans un titre pourrait aussi être trop élevé.


Voilà toutes des questions qu'on devrait se poser régulièrement, au moins une fois par année.


Philippe Le Blanc, CFA, MBA

À propos de ce blogue

Philippe Le Blanc est gestionnaire de portefeuille chez COTE 100 et éditeur de la Lettre financière COTE 100.

Philippe Leblanc
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.

Est-ce un mauvais moment pour investir en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Devriez-vous vendre vos titres lorsque les experts prédisent une correction boursière?