Vos choix vestimentaires freinent-ils votre carrière?

Publié le 14/05/2018 à 06:09

Vos choix vestimentaires freinent-ils votre carrière?

Publié le 14/05/2018 à 06:09

Notre tenue envoie toujours un message aux autres... Photo: OppoSuits

Aujourd'hui, j'ai une petite question dérangeante à vous poser : croyez-vous que la façon dont vous vous habillez a la moindre incidence sur l'évolution de votre carrière? Plus précisément, pensez-vous qu'elle peut favoriser, ou au contraire empêcher, l'obtention d'une promotion? Prenez le temps de bien y réfléchir avant de répondre...


Mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement


Alors? Ça y est, vous avez répondu? Parfait. Voici maintenant la réponse : oui, notre choix vestimentaire a une incidence sur notre carrière. C'est du moins ce qui ressort clairement d'un sondage mené au Canada par OfficeTeam, la division du cabinet-conseil en ressources humaines Robert Half en charge du placement temporaire des professionnels de bureau et de l'administration:


> Les trois quarts des managers. 78% des managers considèrent que le choix de la tenue vestimentaire a une incidence sur les probabilités qu'un employé soit promu. Et 83% des employés en sont eux-mêmes convaincus.


L'interrogation qui en découle est évidente : ça ressemble à quoi, une tenue appropriée? Et même, une tenu qui n'est pas appropriée? Cela dépend du milieu de travail dans lequel on évolue au quotidien. Par exemple, la tenue de rigueur en agence de publicité n'est pas la même que celle qui est bien vue dans un bureau comptable. C'est donc avant tout une question d'intelligence : à chacun de nous de savoir s'adapter aux circonstances.


Cela étant, un point fort intéressant ressort du sondage, à mon avis : l'intérêt de savoir subtilement se distinguer des autres. Explication.


Lorsqu'on s'habille, on envoie un message aux autres. Un message empreint d'affirmation de soi et de ses valeurs. Un message empreint d'émotions qui nous traversent. Bref, un message on ne peut plus révélateur de soi.


En conséquence, il peut être bon d'ajouter à sa tenue un petite touche personnelle détonante, histoire, comme le souligne Koula Vasilopoulos, directrice de district chez OfficeTeam, de «se démarquer à titre d'individu compétent, confiant et prêt à relever de nouveaux défis ou à saisir des occasions de croissance».


D'ailleurs, sachez que la tolérance est de nos jours de plus en plus grande pour certains looks qui, il y a de cela seulement cinq ou dix ans, étaient proscrits au travail. Le sondage montre, par exemple, que la plupart des managers ne voient plus d'un mauvais oeil «les perçages corporels se trouvant ailleurs que sur le lobe de l'oreille, les tatouages visibles, les jeans et les leggings». En revanche, certaines choses ne passent plus du tout, comme «les sandales de plage, les shorts et les débardeurs», car personne ne souhaite voir de «touristes» au travail.


Et Mme Vasilopoulos d'indiquer : «Il revient aux managers d'offrir au personnel un point de référence quant à ce qui est adéquat, en communiquant clairement la politique de l'entreprise à ce sujet et même en donnant l'exemple».


C'est que, mine de rien, le sujet est tabou au travail. Seulement 8% des managers ont en effet osé parler à un employé de sa tenue inappropriée, et 8% d'entre eux sont allés jusqu'à lui demander de retourner se changer chez lui. Pis, la moitié de ces managers ont confié s'être senti mal à l'aise d'avoir abordé ce sujet avec un employé.


Que retenir de tout cela? Ceci, d'après moi:


> Qui entend soigner sa carrière se doit de soigner ses tenues vestimentaires. Car ses choix sont loin d'être innocents, ils peuvent même être déterminants pour sa carrière. À chacun de nous de le réaliser, et d'agir en conséquence à l'avenir, en ayant en tête que si jamais nous faisons une fausse note, rares seront les bosses qui nous le diront franchement.


En passant, le grand couturier français Yves Saint Laurent aimait à dire : «S'habiller est un mode de vie».


Découvrez mes précédents billets


Mon groupe LinkedIn


Ma page Facebook


Mon compte Twitter


Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement


 

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Montréal voit naître un collectif dédié au bonheur au travail

18/10/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Academos, Workali, BonBoss.ca et Élo unissent leurs forces pour permettre à chacun de s'épanouir au travail.

Votre boss nuit-il à votre bonheur?

15/10/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Tout dépend de son style de leadership. S'il agit en «petit boss», gare aux dégâts. Mais s'il agit en coach,...

Blogues similaires

L'Assomption: un parc industriel vert pour remplacer Electrolux

18/10/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Cet espace, de la taille de 22 terrains de football, pourrait accueillir un parc industriel écoresponsable.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...