Quel impact a votre réputation sur votre carrière?

Publié le 11/12/2012 à 06:29, mis à jour le 13/12/2012 à 13:32

Quel impact a votre réputation sur votre carrière?

Publié le 11/12/2012 à 06:29, mis à jour le 13/12/2012 à 13:32

Gare aux on-dit... Photo : DR

BLOGUE. Petite question personnelle : vous souciez-vous vraiment de votre réputation professionnelle? Vous savez, de ce qu'on dit de vous dans votre dos, tant ces «C'est un sacré bosseur» que ces «Mais qu'est-ce qu'il est chiant avec les autres», ou encore tant ces «Elle est toujours tirée à quatre épingles au travail» que ces «Mais il faut voir comment elle marche sur les pieds des autres».


Découvrez mes précédents billets


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


J'imagine d'ici votre réaction : «Ma réputation? Pourquoi m'en soucier? Elle ne dépend pas vraiment de moi, alors pas besoin de m'en préoccuper. Mieux vaut consacrer mon énergie à ce qui compte vraiment, à mon travail et à mes collègues». Est-ce que je me trompe? Je pense que non, du moins pas de beaucoup…


Ce faisant, vous vous leurrez! Votre réputation professionnelle a nettement plus d'importance que vous ne l'imaginez. Elle a un impact majeur sur votre carrière. Elle influence même votre travail quotidien à votre insu, et ce, de manière considérable. C'est ce que j'ai découvert grâce à une étude intitulée Reputation, career concerns, and job assignments signée par Leonardo Martinez, un économiste de l'Institut du Fonds monétaire international (FMI).


Pour commencer, il convient de se demander ce qu'est, au juste, la réputation professionnelle? D'un point de vue économique, la réputation est souvent considérée comme «la productivité future d'un employé», c'est-à-dire comme ce qu'un employeur peut attendre de la performance d'un employé en fonction de sa performance passée.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir au travail. Olivier Schmouker est aussi chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier ainsi qu'auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. TC Média, 2013), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Faire carrière en philanthropie, pourquoi pas?

22/09/2014 | Alexandre Raymond

BLOGUE. Qui aurait cru qu’un jour la philanthropie serait une avenue intéressante pour y faire carrière?

Et si vous écoutiez vraiment vos émotions au travail...

19/09/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La colère, l'angoisse, la peur… Au travail, nous taisons nos émotions fortes. Mais pourquoi donc, au juste?

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Ce que la mission économique Couillard en Chine ne dit pas

La plus grande banque chinoise, la ICBC, affiche le niveau le plus élevé de prêts non-performants depuis 2006.

Patrick Pichette accueille la Maison Notman au sein de Google for Entrepreneurs

24/10/2014 | Julien Brault

La Maison Notman, le haut lieu des start-ups à Montréal, devient aujourd’hui le deuxième hub ...

Des villes plus intelligentes pour des citoyens mieux servis

Édition du 01 Novembre 2014 | René Vézina

BLOGUE. Près de 200 personnes ont participé à la récente conférence Les Affaires sur l'enjeu des villes ...