Olivier Schmouker - Deloitte chamboule la notion de leadership

Publié le 08/02/2011 à 09:22, mis à jour le 10/02/2011 à 11:54

Olivier Schmouker - Deloitte chamboule la notion de leadership

Publié le 08/02/2011 à 09:22, mis à jour le 10/02/2011 à 11:54

L'ouvrage présente 8 modèles de leadership différents. Photo : DR.

BLOGUE. Tout est né d’une chicane. Il y a trois ans, Jim Quigley, le PDG de Deloitte Touche Tohmatsu, et Mehrdad Baghai, directeur général, d’Alchemy Growth Partners, un cabinet-conseil de Sydney (Australie), se sont rencontrés et ont parlé leadership. Ils ont alors réalisé que leurs visions étaient radicalement opposées. Ils ne s’accordaient que sur un seul point : les leaders d’aujourd’hui ont un besoin criant de conseils pratiques et éprouvés pour que leur organisation fonctionne à merveille.


Découvrez mes autres posts


MM. Quigley et Baghai ont ensuite eu l’intelligence d’aller plus loin dans leur discussion, et ont conclu que leurs différences représentaient un atout pour innover en matière de conseil en leadership. Le résultat : «As One - Individual Action, Collective Power» (Portfolio Penguin, 2011), un ouvrage qui offre un nouvel éclairage sur le management en entreprise. Ni plus ni moins.


Ainsi, les auteurs déboulonnent un mythe solidement ancré dans nos esprits voulant qu'il n'existe que deux grands styles de leadership – le style autoritaire et le modèle collaboratif, en vogue ces derniers temps. En réalité, il existe selon eux 8 modèles ou archétypes de leadership distincts. Chacun d’eux présente ses forces et ses faiblesses : par exemple, il y a l’archétype «Sénateur & Citoyens», où le Sénateur est garant du régime démocratique en vigueur et les citoyens autonomes, évoluant au sein d’une communauté aux structures flexibles, un peu à l’image de l’Empire romain du temps de Cicéron ; un atout, c’est que les employés ont alors le champ libre pour innover, mais a contrario, cela ne peut fonctionner que si chacun met l’épaule à la roue.


Le principe du «Tous ensemble»


En fait, chaque modèle s’appuie sur une pierre angulaire : le principe du «Tous ensemble» mis en place par les auteurs. De quoi s’agit-il? «Pour favoriser des comportements collectifs efficaces, il faut que chaque personne se considère comme partie intégrante d'un groupe, s'engage à atteindre un objectif commun et comprenne de la même manière que ses collègues la meilleure façon de travailler ensemble», considère M. Quigley. Le leader doit par conséquent trouver des réponses aux trois questions suivantes :


– QUI doit travailler ensemble?


– QUEL BUT doit être atteint?


– COMMENT le groupe doit travailler ensemble pour être efficace?


On le note tout de suite, la première question concerne le «QUI». Et c’est là que réside, à mon avis, l’une des innovations les plus intéressantes de cet ouvrage. L’individu est sans aucune ambiguïté au centre de la stratégie, tout part de lui, tout se fait en fonction de lui. C’est le leader qui s’ajuste à lui, et non l’inverse, comme cela se voit si souvent…


C’est de cette façon, et pas autrement, que le leader pourra créer un milieu de travail capable d’inciter des groupes de personnes à travailler ensemble pour atteindre un objectif commun. «Aujourd’hui, nous fonctionnons généralement de manière divisée et polarisée, sans unité. Chacun tire de son côté pour faire avancer les autres dans le même sens que lui, et c’est celui qui tire le plus fort qui a le lead. Est-ce vraiment efficace? Nous, nous sommes convaincus qu’il vaut mieux chercher à fonctionner tous ensemble», indique d’ailleurs M. Baghai.


Alors, comment savoir quel est votre style de leadership? Et comment le mettre en œuvre de manière idéale? Il est possible de le savoir en lisant l’ouvrage, bien entendu, mais aussi en visitant le site Web du tout nouveau Centre de leadership collectif de Deloitte. On y trouve des études de cas, l'outil de classification virtuel «Tous ensemble», et autres applications pour iPhone.


Découvrez mes autres posts

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

13/11/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.

En France 6 cadres sur 10 pensent à démissionner

13/11/2018 | AFP

Selon une étude Ifop, 2 cadres sur 10 y pensent même souvent.

Blogues similaires

Republik ne veut que des clients générant un impact positif

14/11/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Certaines entreprises filtrent leurs fournisseurs. L'agence de communication Republik filtrera ses clients.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...