Et si vous suscitiez un vibrant «Olé!»?

Publié le 23/04/2012 à 09:33, mis à jour le 23/04/2012 à 09:23

Et si vous suscitiez un vibrant «Olé!»?

Publié le 23/04/2012 à 09:33, mis à jour le 23/04/2012 à 09:23

Le torer est l'exemple même du leader courageux. Photo : DR.

BLOGUE. Au fond, qu'est-ce que le courage? Ne pas trembler face au danger? Oser ce que d'autres n'osent pas. Tenter ce que personne n'a encore réussi à accomplir? Un peu de tout ça à la fois? Et appliqué au travail, que devient cette vertu?


Découvrez mes précédents posts


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


S'il y a bien une personne qui doit faire preuve de courage au travail, c'est le leader, qu'il soit à la tête de l'équipe ou de l'entreprise. Car si le courage lui fait défaut aux moments cruciaux, on peut être sûr que ses coéquipiers et autres employés vont vite lui retirer leur confiance et vont finir par le mettre dehors. Mais voilà, comment montrer aux autres que l'on est courageux?


J'ai trouvé une magnifique réponse dans un livre du professeur de philosophie français Francis Wolff intitulé Philosophie de la corrida (Pluriel, 2011). Celui-ci y explique qu'au-delà des controverses passionnées sur sa légitimité, la corrida est un splendide objet de réflexion. Est-ce un spectacle? Une cérémonie? Un jeu? Un sport? Un combat? Un art? Réfléchir sur ce qu'est la corrida au juste permet de méditer, entre autres, sur le rôle du torero, et par suite, sur ce qui fait qu'un torero est torero (ou n'est pas torero…). Une méditation riche en enseignements pour qui se pique de management et de leadership…


Ainsi, la corrida est une lutte à mort entre un homme et un taureau, mais une lutte inégale car à sens unique : le taureau doit mourir, pas le contraire, sauf accident. C'est d'ailleurs ce qui fait que la corrida est tant décriée, du moins par ceux qui n'y voient que la souffrance de l'animal et le sort cruel qui lui est réservé. M. Wolff, lui, voit dans cette lutte inégale toute la beauté de la corrida. En effet, le moment est dramatique, et tout le monde le sait – le torero, le public et le taureau lui-même –, car la mort est l'issue inéluctable du combat (rares sont les fois où le taureau est gracié, en raison de sa bravoure exceptionnelle). La Mort rôde dans l'arène, et – qui sait? – pourrait bien frapper le torero à la moindre défaillance de sa part. De cette tension insoutenable naît le beauté.


D'où la nécessité pour le torero de suivre à la lettre un code de conduite ancestral, dont on trouve les prémisses dans la philosophie de l'Antiquité. «Même si vous êtes serrés de près, écrit Sénèque dans De la constance du sage, si vous êtes bousculés par la violence de votre ennemi, il est indigne de céder. Gardez le poste qui vous a été assigné par la nature!»

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir au travail. Olivier Schmouker est aussi chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier ainsi qu'auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. TC Média, 2013), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Comment vous prémunir de l'effet iPhone?

22/08/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Nous avons tous aujourd'hui un cellulaire à portée de main. Pour notre bien? Pas sûr...

Au fond, pourquoi travaillez-vous?

21/08/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La question qui tue. Qui tue vraiment. La voilà donc posée. Vous voici maintenant au pied du mur. Alors? ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Bain Capital achète 50% de Tom's shoes: le loup dans la bergerie?

22/08/2014 | Diane Bérard

Le plus célèbre fonds d'investissement privé américain achète 50% de la plus célèbre entreprise sociale.

Ces Montréalais ont conçu une clé capable de recharger votre iPhone

20/08/2014 | Julien Brault

Pour les Montréalais Shaun Teblum et Rob Gold, tout a commencé dans un restaurant. Rob Gold a alors eu ...

Vous n'avez rien volé non plus, mais vous payez quand même

Édition du 23 Août 2014 | René Vézina

Ils auraient fort bien pu venir gronder eux aussi lors de la Commission parlementaire concernant le projet de loi 3 et ...