Et si vous preniez plus de périodes de pause...

Publié le 11/04/2014 à 09:11

Et si vous preniez plus de périodes de pause...

Publié le 11/04/2014 à 09:11

S'arrêter un peu fait toujours du bien. Plus qu'on ne pense... Photo: DR

Nous le savons tous, faire une pause, surtout quand on travaille fort, ça fait du bien. Beaucoup de bien. La tension diminue, les muscles se détendent et le cerveau respire enfin un peu. Mais voilà, vous êtes-vous déjà demandé quelle était la durée optimale d'une pause au travail? Et même, quel était le nombre idéal de pauses dans une journée?


Découvrez mes précédents billets


Rejoignez-moi sur Twitter


Mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau


C'est en cherchant à le savoir que je suis tombé sur une étude intitulée The impact of time at work and time off from work on rule compliance: The case of hand hygiene in healthcare. Celle-ci est signée par trois professeurs de management : Katherine Milkman, de Wharton (États-Unis), assistée de son élève Hengchen Dai, ainsi que Bradley Staats et David Hofmann, tous deux de l'École de commerce Kenan-Flagler (États-Unis).


Les quatre chercheurs ont noté que les entreprises rivalisaient toutes, de nos jours, d'efficacité et de productivité, sans pour autant rogner sur la qualité des produits ou services offerts. La priorité des priorités, c'est toujours d'afficher les plus hauts standards professionnels. Mais voilà, comment peut-on véritablement poursuivre un objectif aussi ambitieux quand on en demande tant et plus aux employés? N'y a-t-il pas là une contradiction évidente?


Pour en avoir le cœur net, ils se sont penché sur une base de données particulière de Proventix, une firme américaine spécialisée dans le conseil auprès du milieu de la santé. Cette base de données concernait exclusivement le lavage des mains du personnel hospitalier : de janvier 2010 à octobre 2012, une puce RFID avait été fixée sur les badges de 4 211 employés œuvrant dans 37 hôpitaux différents, ce qui avait permis de tout savoir sur chacun de leurs gestes durant la journée de travail. Et notamment, d'enregistrer toutes les fois où ils s'étaient lavé les mains – l'un des standards professionnels en milieu hospitalier, rappelons-le.


Au total, les quatre chercheurs ont ainsi pu analyser plus de 14 millions de lavages de mains effectués durant trois années dans des hôpitaux américains. Et qu'ont-ils découvert? Ceci :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

50 ans? Mesdames, gare à la discrimination au travail!

21/02/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Être dans la fleur de l'âge peut malheureusement faire faner une carrière,selon une étude...

À la une: à quoi sert votre entreprise?

Édition du 23 Février 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, faites croître votre... mission!

Blogues similaires

Un réseau de bornes de recharge électrique pour Pétro-Canada

20/02/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Les pétrolières sont pressées de dévoiler leur stratégie climat.À quoi s'attendre des assemblées annuelles 2019?

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...