Et si vous arrêtiez de tenir vos employés en laisse?

Publié le 22/11/2012 à 09:09, mis à jour le 23/11/2012 à 12:10

Et si vous arrêtiez de tenir vos employés en laisse?

Publié le 22/11/2012 à 09:09, mis à jour le 23/11/2012 à 12:10

Quand on contrôle, on brime... Photo : DR

BLOGUE. À votre avis, vaut-il mieux surveiller de près les membres de son équipe, ou au contraire leur lâcher la bride? Autrement dit, croyez-vous que les souris dansent dès que le chat a le dos tourné, ou qu'il ne s'agit là que d'un dicton ridicule? Certains penseront qu'il n'y a pas de réponse possible à une telle interrogation, et qu'il convient d'agir au cas par cas. Blah blah blah.


Découvrez mes précédents posts


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


Une étude passionnante apporte des lumières à ce sujet, intitulée Discretion, productivity, and work satisfaction. Elle est signée par trois professeurs d'économie : Björn Bartling et Ernst Fehr, tous deux de l'Université de Zurich (Suisse), ainsi que Klaus Schmidt, de l'Université Louis-et-Maximilien de Munich (Allemagne). Il en ressort essentiellement des pistes intéressantes pour qui entend booster la productivité de son équipe…


Ainsi, les trois chercheurs se sont intéressés à ce qu'on appelle les High-performance work systems (HPWS), qui correspondent grosso modo à un éventail de pratiques favorisant la productivité des employés. Un éventail qui est souvent présenté sous la forme de cinq bonnes pratiques, soit :


1. Un style de leadership qui diffuse le pouvoir au sein de l'organisation;


2. Une attention constante portée à la stratégie et aux résultats;


3. Un partage intelligent de l'information;


4. Un design organisationnel basé sur l'équipe;


5. Un juste programme de récompenses.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à être plus épanoui dans son travail. Olivier Schmouker est rédacteur en chef du magazine Premium , chroniqueur du journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. Transcontinental, 2013).

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Comment devenir vraiment courageux?

23/04/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le courage, c'est réussir à raisonner en pleine incertitude. Voici comment s'y prendre.

Avez-vous vraiment confiance en vous?

22/04/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Pour s'en faire une idée, un petit quiz qui vous prendra trois minutes de votre temps.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

La BDC démystifie l'échec et lance un prix de résilience

22/04/2014 | Diane Bérard

LA BDC lance un nouveau prix qui récompense les entrepreneurs qui ont rebondi après un échec.

Marc-André Sabourin, pdg d'Inouï, veut réinventer l’industrie du livre avec des titres à 2,99$

23/04/2014 | Julien Brault

La start-up québécoise Inouï, qui sera officiellement lancée vendredi prochain, fait le pari ...

Intéressante nouveauté dans le cabinet Couillard : ministère de l'Immigration ET de l'Inclusion

BLOGUE. Peut-être ne voulait-on pas utiliser le terme politiquement chargé d’«intégration»?