Et si vous arrêtiez de tenir vos employés en laisse?

Publié le 22/11/2012 à 09:09, mis à jour le 23/11/2012 à 12:10

Et si vous arrêtiez de tenir vos employés en laisse?

Publié le 22/11/2012 à 09:09, mis à jour le 23/11/2012 à 12:10

Quand on contrôle, on brime... Photo : DR

BLOGUE. À votre avis, vaut-il mieux surveiller de près les membres de son équipe, ou au contraire leur lâcher la bride? Autrement dit, croyez-vous que les souris dansent dès que le chat a le dos tourné, ou qu'il ne s'agit là que d'un dicton ridicule? Certains penseront qu'il n'y a pas de réponse possible à une telle interrogation, et qu'il convient d'agir au cas par cas. Blah blah blah.


Découvrez mes précédents posts


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


Une étude passionnante apporte des lumières à ce sujet, intitulée Discretion, productivity, and work satisfaction. Elle est signée par trois professeurs d'économie : Björn Bartling et Ernst Fehr, tous deux de l'Université de Zurich (Suisse), ainsi que Klaus Schmidt, de l'Université Louis-et-Maximilien de Munich (Allemagne). Il en ressort essentiellement des pistes intéressantes pour qui entend booster la productivité de son équipe…


Ainsi, les trois chercheurs se sont intéressés à ce qu'on appelle les High-performance work systems (HPWS), qui correspondent grosso modo à un éventail de pratiques favorisant la productivité des employés. Un éventail qui est souvent présenté sous la forme de cinq bonnes pratiques, soit :


1. Un style de leadership qui diffuse le pouvoir au sein de l'organisation;


2. Une attention constante portée à la stratégie et aux résultats;


3. Un partage intelligent de l'information;


4. Un design organisationnel basé sur l'équipe;


5. Un juste programme de récompenses.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir au travail. Olivier Schmouker est aussi chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier ainsi qu'auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. TC Média, 2013), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

À 20 ans, Simon Tian nous donne une leçon d'entrepreneurship

BLOGUE. Simon Tian, ce montréalais fondateur de Neptune a repensé la montre intelligente malgré la présence des géants.

Comment recruter LA perle rare grâce aux médias sociaux?

26/02/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Les médias sociaux, à quoi ça peut bien servir au travail? À recruter intelligemment, bien sûr. Comme ceci.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

«Objectif Wall Street», le premier jeu de simulation boursière qui inclut l'éthique

17/02/2015 | Diane Bérard

BLOGUE. L'Université de Sherbrooke a créé une simulation boursière où l'éthique de l'investisseur influence son succès.

E-panneur: un dépanneur en ligne... sur le Red Bull

26/02/2015 | Julien Brault

BLOGUE. Grâce à E-panneur, les Montréalais peuvent se tourner vers le Web pour se faire livrer des produits de Costco.

Hydro-Québec: une performance énergisante pour Thierry Vandal... et Québec

Mis à jour le 27/02/2015 | René Vézina

BLOGUE. Avec un dividende de 2,5 milliards remis à Québec, Hydro donne un sérieux coup de pouce aux finances publiques.