Comment ne plus être le jouet de vos émotions au travail?

Publié le 17/02/2015 à 06:09

Comment ne plus être le jouet de vos émotions au travail?

Publié le 17/02/2015 à 06:09

Parfois, nos émotions nous manipulent à notre insu... Photo: DR

Au bureau, il m’arrive de perdre les pédales : je fulmine pour un ordinateur qui plante, je rage pour un appel téléphonique qui ne vient toujours pas, bref, je m’énerve pour un rien. Comme vous, j’imagine. Nous sommes, par conséquent, les jouets de nos émotions.


Découvrez mes précédents billets


Ma page Facebook


Mon compte Twitter


Cela nous avance-t-il pour autant dans notre travail. Non, pas du tout. Et pourtant, à la première contrariété, nous nous remettons à sacrer, les dents serrées. Encore et toujours. En pure perte. Si bien que la question saute aux yeux : comment mettre fin à ce petit manège mental, qui nous fait sans arrêt tourner en bourrique?


La bonne nouvelle du jour, c’est que j’ai mis la main sur un article intéressant du magazine Psychologies, plus précisément dans son hors-série de septembre dernier. Car il y figure plusieurs exercices pratiques destinés à ceux qui sont pris dans «une double injonction» : «contrôler ses émotions pour être ‘socialement correct’ et les exprimer pour exister et communiquer». Ce qui, nous le savons tous, n’est jamais aisé à combiner. Des exercices que je vais partager avec vous de ce pas…


> Vous êtes soupe au lait


«Vous manquez de self-control et vous vous laissez déborder par votre agressivité. La solution : apprendre à se maîtriser et à gérer un conflit.»


1. Évitez la ‘collection de timbres’


«Plus on accumule les petites rancœurs successives, plus on risque le clash et la fameuse goutte d’eau qui fait déborder le vase. Si vous aviez dit qu’ils exagéraient à tous ceux qui vous ont contrarié dans la journée, vous auriez évité qu’une rage d’une violence disproportionnée éclate subitement. Piquer une colère, ce n’est pas interdit! Mais à condition de le faire avec la bonne personne, au bon moment, pour de bonnes raisons et à la bonne dose.»

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Les 6 trucs de Dan Ariely pour être (enfin) efficace au travail

Mis à jour le 19/06/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Votre regard sur les courriels va changer à tout jamais. Entre autres...

Teahupo'o, ou l'art de surmonter n'importe quel obstacle

13/06/2017 | Olivier Schmouker

CARNET DE ROUTE. Une leçon apprise face à la plus grosse vague du monde, le fantasme de tous les surfeurs...

Blogues similaires

FailCamp: vaut-il mieux être un has-been qu'un never been?

22/06/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. Être un has-been est-ce mieux, ou moins pire, qu'être un never been? Et autres réflexions sur l'échec.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.

Bonne croissance de l'emploi, mais où sont les salaires ?

Édition du 17 Juin 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Si on se fie aux données de Statistique Canada, le marché de l'emploi a fleuri en mai au Canada...