Comment motiver ses employés à aller souvent au gym?

Publié le 12/12/2012 à 06:03, mis à jour le 12/12/2012 à 06:06

Comment motiver ses employés à aller souvent au gym?

Publié le 12/12/2012 à 06:03, mis à jour le 12/12/2012 à 06:06

L'effort est payant quand il est régulier. Photo: DR

BLOGUE. Toutes les entreprises, tant en Amérique du Nord qu'en Europe, sont confrontées au même problème : l'état de santé physique des employés va en se détériorant. Un seul indicateur est à lui seul révélateur : celui de l'obésité et du surpoids. Au Canada, 1 personne sur 4 est aujourd'hui obèse et 2 hommes sur 3 sont en surpoids, selon l'OCDE, qui s'attend à une aggravation de la situation dans les prochaines années.


Découvrez mes précédents billets


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


Du coup, les programmes de bien-être et de remise en forme se multiplient, sous les formes les plus variées : massages offerts sur le lieu de travail, incitations financières à fréquenter un gym, cours de yoga, ateliers de cuisine, etc. Le hic? C'est qu'il est difficile d'évaluer leur réelle efficacité, d'autant plus l'assiduité des employés à ces programmes peut parfois laisser à désirer.


Alors, que faire? Une piste de solution qui me semble intéressante se trouve, à mon avis, dans une étude intitulée Incentives, commitments and habit formation in exercise: Evidence from a field experiment with workers at a Fortune-500 company. Celle-ci est signée par : Heather Royer, professeure d'économie à l'Université de Californie à Santa Barbara (États-Unis); Justin Sydnor, professeur de management à l'Université du Wisconsin à Madison (États-Unis); et Mark Stehr, professeur d'économie à l'Université Drexel (États-Unis).


Les trois chercheurs se sont intéressés au siège social d'une firme du Midwest figurant dans le palmarès Fortune 500, qui compte quelque 1 900 employés (son identité n'est pas dévoilée). Ces derniers se sont vus proposer un incitatif financier spécial – d'une durée d'un mois – pour fréquenter le gym de l'entreprise, soit une prime de 10 dollars pour chaque visite, à condition de faire au moins trois visites par semaine. Une prime a priori séduisante, sachant que pour s'inscrire normalement à ce gym, il faut payer 12,96 dollars toutes les deux semaines, somme qui est directement prélevée sur sa paye.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir au travail. Olivier Schmouker est aussi chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier ainsi qu'auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. TC Média, 2013), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Comment éviter le suicide d'un de vos employés?

Mis à jour le 29/01/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. À force de parler du bien-être au travail, on en occulte le mal-être. Et ses conséquences parfois dramatiques.

En panne d'idées neuves? Essayez donc ça!

Mis à jour le 28/01/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Innover toujours et sans cesse, c'est impossible. Vraiment? Pas si vous vous y prenez tout autrement...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Pourquoi IDEO a embauché une designer de 90 ans

27/01/2015 |

Barbara Beskind souffre de dégénérescence maculaire et conçoit des produits pour aînés pour lIDEO.

Poka, la start-up issue de Biscuits Leclerc, obtient un financement de 2,5 millions

21/01/2015 | Julien Brault

BLOGUE. Cofondée par Alexandre Leclerc, Poka est un réseau social conçu pour les entreprises manufacturières.

Pour atteindre la prospérité, il faudra se mouiller

Édition du 31 Janvier 2015 | René Vézina

BLOGUE. En principe, le Québec devrait être prospère. Il dispose de multiples atouts. Pourtant, son PIB par habitant ...