Comment motiver ses employés à aller souvent au gym?

Publié le 12/12/2012 à 06:03, mis à jour le 12/12/2012 à 06:06

Comment motiver ses employés à aller souvent au gym?

Publié le 12/12/2012 à 06:03, mis à jour le 12/12/2012 à 06:06

L'effort est payant quand il est régulier. Photo: DR

BLOGUE. Toutes les entreprises, tant en Amérique du Nord qu'en Europe, sont confrontées au même problème : l'état de santé physique des employés va en se détériorant. Un seul indicateur est à lui seul révélateur : celui de l'obésité et du surpoids. Au Canada, 1 personne sur 4 est aujourd'hui obèse et 2 hommes sur 3 sont en surpoids, selon l'OCDE, qui s'attend à une aggravation de la situation dans les prochaines années.


Découvrez mes précédents billets


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


Du coup, les programmes de bien-être et de remise en forme se multiplient, sous les formes les plus variées : massages offerts sur le lieu de travail, incitations financières à fréquenter un gym, cours de yoga, ateliers de cuisine, etc. Le hic? C'est qu'il est difficile d'évaluer leur réelle efficacité, d'autant plus l'assiduité des employés à ces programmes peut parfois laisser à désirer.


Alors, que faire? Une piste de solution qui me semble intéressante se trouve, à mon avis, dans une étude intitulée Incentives, commitments and habit formation in exercise: Evidence from a field experiment with workers at a Fortune-500 company. Celle-ci est signée par : Heather Royer, professeure d'économie à l'Université de Californie à Santa Barbara (États-Unis); Justin Sydnor, professeur de management à l'Université du Wisconsin à Madison (États-Unis); et Mark Stehr, professeur d'économie à l'Université Drexel (États-Unis).


Les trois chercheurs se sont intéressés au siège social d'une firme du Midwest figurant dans le palmarès Fortune 500, qui compte quelque 1 900 employés (son identité n'est pas dévoilée). Ces derniers se sont vus proposer un incitatif financier spécial – d'une durée d'un mois – pour fréquenter le gym de l'entreprise, soit une prime de 10 dollars pour chaque visite, à condition de faire au moins trois visites par semaine. Une prime a priori séduisante, sachant que pour s'inscrire normalement à ce gym, il faut payer 12,96 dollars toutes les deux semaines, somme qui est directement prélevée sur sa paye.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à être plus épanoui dans son travail. Olivier Schmouker est rédacteur en chef du magazine Premium , chroniqueur du journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. Transcontinental, 2013).

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Comment devenir vraiment courageux?

23/04/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le courage, c'est réussir à raisonner en pleine incertitude. Voici comment s'y prendre.

Avez-vous vraiment confiance en vous?

22/04/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Pour s'en faire une idée, un petit quiz qui vous prendra trois minutes de votre temps.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

La BDC démystifie l'échec et lance un prix de résilience

22/04/2014 | Diane Bérard

LA BDC lance un nouveau prix qui récompense les entrepreneurs qui ont rebondi après un échec.

Marc-André Sabourin, pdg d'Inouï, veut réinventer l’industrie du livre avec des titres à 2,99$

23/04/2014 | Julien Brault

La start-up québécoise Inouï, qui sera officiellement lancée vendredi prochain, fait le pari ...

Intéressante nouveauté dans le cabinet Couillard : ministère de l'Immigration ET de l'Inclusion

BLOGUE. Peut-être ne voulait-on pas utiliser le terme politiquement chargé d’«intégration»?