Comment méditer au travail?

Publié le 24/02/2014 à 06:09

Comment méditer au travail?

Publié le 24/02/2014 à 06:09

Méditer au bureau est plus simple qu'on ne croit... Photo: DR

Au travail, nous sommes nécessairement stressés. Pour mille et une plus ou moins bonnes raisons : un dossier à rendre avant-hier, un boss horripilant, une rencontre impromptue avec un client, etc. D'où notre besoin de rester, en toutes circonstances, le plus zen possible.


Découvrez mes précédents billets


Rejoignez-moi sur Facebook et sur Twitter


Mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau


Comment y parvenir? Un truc peut consister à méditer. Oui, à méditer au travail. Un livre à ce sujet vient tout juste de sortir, Méditer au travail pour rester zen dans le tourbillon (Éd. Transcontinental, 2014), signé par Michael Chaskalson, professeur de stratégie et de leadership à l'École de commerce IE de Madrid (Espagne) et chercheur en pleine conscience (mindfulness, en anglais) à l'Université de Bangor (Grande-Bretagne).


Dans ce livre, M. Chaskalson explique en quoi la méditation peut nous faire un bien fou au travail : elle permet de développer, entre autres, notre concentration, notre écoute et notre créativité. L'auteur donne également des astuces pratiques pour méditer discrètement au bureau, sans susciter la curiosité, voire les fous rires. En voici trois d'entre elles :


> Méditer par le souffle


1. Vous vous installez


«Vous vous asseyez sur une chaise à dossier droit, dans un endroit où vous ne serez pas dérangé. Vous posez les pieds à plat sur le sol, sans croiser les jambes, et redressez le dos en le décollant légèrement du dossier. Vous adoptez alors une posture droite, alerte et digne.


«Vous fermez les yeux ou, si vous préférez les laisser ouverts, vous les baissez vers le sol, à un ou deux mètres de vos pieds, en gardant un regard vague.


«Vous dirigez votre attention sur votre corps. Par exemple, vous pouvez explorer les sensations perceptibles à la plante des pieds – le toucher, les pressions, le contact avec le sol. Prenez conscience de toute sensation de chaleur ou de fraîcheur dans la plante des pieds.


«À présent, vous laissez votre conscience remonter le long du corps jusqu'au premier point de contact entre votre corps et la chaise. Vous explorez les différentes sensations perceptibles à cet endroit.


«Puis, sentez votre dos, qui se dresse à partir du siège. Laissez votre poitrine s'ouvrir et vos épaules se détendre. En inclinant légèrement le menton, votre nuque s'allonge.

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Souffrez-vous du terrible effet Zeigarnik?

Mis à jour à 06:06 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il s'agit d'un mal insidieux, qui frappe à peu près chacun de nous à notre insu. Voici comment vous en prémunir.

Le meilleur investissement qui soit: vous-même!

Mis à jour le 25/09/2017 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Une opinion partagée par le champion de MMA Georges St-Pierre comme par le prix Nobel d'économie Gary Becker.

Blogues similaires

Pourquoi le Château Laurier a mesuré son empreinte sociale

22/09/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. L'Hôtel Château Laurier Québec est la première entreprise québécoise à mesurer son empreinte sociale.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.

Propulser les régions en misant sur les hubs innovants

Édition du 23 Septembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Le vendredi 15 septembre, on inaugurait à Magog le Quartier de l'innovation, un lieu consacré aux ...