Comment faire pour intéresser les autres?

Publié le 10/10/2013 à 09:27, mis à jour le 10/10/2013 à 09:28

Comment faire pour intéresser les autres?

Publié le 10/10/2013 à 09:27, mis à jour le 10/10/2013 à 09:28


Les recherches scientifiques sur le P600 sont relativement récentes : celui-ci a été mis au jour par Lee Osterhout & Phillip Holcomb en 1992, et depuis, les études se multiplient pour en savoir davantage à son sujet. C'est pourquoi Mmes Stowe et Hendricks ainsi que MM. Hoeks et Brouwer ont voulu savoir, eux, si le P600 survenait, ou pas, dans le cas où la question posée est incomplète, ou à tout le moins difficile à saisir du premier coup.


Pour ce faire, ils ont procédé à deux expériences auprès, à chaque fois, d'une vingtaine de volontaires. La tâche demandée à chacun d'entre eux était simple : il leur fallait lire attentivement les mots qui apparaissaient les uns après les autres sur l'écran d'un ordinateur, lesquels formaient des phrases. À chaque fois, la première série de mots formait une question posée par quelqu'un, et la seconde, la réponse donnée par son interlocuteur. Puis, les participants devaient, de temps à autre, répondre eux-mêmes à une question posée par l'examinateur, histoire de vérifier qu'ils avaient bien compris les deux phrases qu'ils venaient de lire.


Un exemple vous permettra de saisir le type de difficulté dont il s'agissait :


> Q.: Que s'est-il passé?


> R.: Le maire a prié le conseiller municipal et l'échevin de manière exubérante.


Ou encore :


> Q.: Qu'ont fait le maire et l'échevin?


> R.: Le maire a prié le conseiller municipal et l'échevin de manière exubérante.


Vous voyez, ça n'a pas vraiment de sens, comme dialogue. L'objectif de l'expérience était justement de savoir ce qui se produisait dans le cerveau des participants confrontés à ces mini-dialogues bizarroïdes. Ce que des électrodes placées sur le cuir chevelu a permis de découvrir.


Résultats? Fascinants…

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Les PDG sont-ils des pollueurs sociaux?

20/04/2018 | Olivier Schmouker

C'est que chaque fois qu'une entreprise nuit au bien-être d'un employé, toute la société en paye le prix.

À la une: Réal Bouclin, l'homme aux 3 G$ d'actifs

18/04/2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là. En manchette, Réal Bouclin, l’homme aux 3 G$ d’actifs.

Blogues similaires

Ces communautés religieuses qui sont aussi activistes climatiques

19/04/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Le 27 avril, les actionnaires de TransCanada PipeLines voteront une proposition de 2 congrégations québécoises.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.

Viser les marchés étrangers, au-delà de Donald Trump

Édition du 21 Avril 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. L'entreprise Boulet, à Saint-Tite, est bien connue par les amateurs de bottes de cow-boy dont elle est ...