Bienvenue dans l'ère de la connexarchie!

Publié le 17/06/2014 à 09:11

Bienvenue dans l'ère de la connexarchie!

Publié le 17/06/2014 à 09:11

Jon Husband est l'inventeur de la connexarchie. Photo: DR

J'ai eu le privilège d'assister à une conférence de Jon Husband, un homme exceptionnel à plus d'un titre : il a eu mille métiers (gardien de prison, conducteur de camion, banquier, analyste financier, consultant en management, etc.), ce qui est remarquable; et surtout, il a passé ces derniers temps à réfléchir à l'avenir du monde du travail, pour en arriver à avoir une vision fascinante de ce qui nous attend tous demain, ce qui est admirable. Une vision qu'il a explicitée en clôture de l'événement Bootcamp Stratégies de formation organisé la semaine dernière à Montréal par Ellicom.


Découvrez mes précédents billets


Ma toute nouvelle page Facebook


Mon compte Twitter


Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau


Il y a une quinzaine d'années, Jon Husband a eu un flash. Il manipulait un numéro du magazine Wired et s'est dit que la société dans laquelle nous évoluons allait être de plus en plus caractérisée par la notion de connexions. Et ce, en partie grâce aux avancées technologiques (Internet, etc.). «Il était évident que la multiplication des connexions allait modifier le flux d'informations, et donc avoir un impact sur les processus de prise de décision et sur la façon dont nous organisons nos activités, comme le travail», a-t-il indiqué.


Ainsi, il en est venu à se dire que des formes inédites d'organisation des activités en groupe allaient inévitablement apparaître. Des formes que l'on pourrait regrouper sous un même vocable, celui de wirearchy (wired + archy), que je me permets de traduire en français par connexarchie.


Qu'est-ce que la connexarchie? «C'est un flux dynamique bidirectionnel d'autorité et de pouvoir. Un flux basé sur le savoir, la confiance, la crédibilité et l'atteinte d'objectifs. Un flux activé grâce à l'interconnexion des individus et des technologies», a-t-il dit.


Quelques explications s'imposent… «De nos jours, le flux d'informations est devenu tel qu'on peut le considérer comme un flot de grains de sable électroniques, qui érodent les piliers traditionnels de la hiérarchie. Le fameux modèle de leadership du commande-et-contrôle, qui est encore en vigueur ici et là, a de moins en moins de pertinence, car il freine, voire bloque, ce flux. Il va nécessairement devoir céder la place à autre chose, de mieux adapté au monde interconnecté qui est le nôtre», a-t-il illustré.

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Quatre bulles spéculatives qui ont marqué l'histoire

11/12/2017 | AFP

Tulipes, Internet, Japon, bitcoin... voici ce que vous devez savoir sur les bulles spéculatives.

La réalité virtuelle au service des ascenseurs Thyssenkrupp

BLOGUE. Avoir sous sa responsabilité la maintenance de plus de 1,2 million d’ascenseurs et escaliers roulants dans ...

Blogues similaires

Tout ce que vous ignorez sur Louis Roy, PDG canadien 2017

08/12/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. Optel croît à un rythme débridé. De quoi clouer le bec aux sceptiques de la rentabilité des valeurs sociétales.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.

Les pénuries de travailleurs sont réelles et vont s'aggraver

Édition du 09 Décembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Il ne se passe plus une seule journée sans qu'on fasse état de pénuries de travailleurs partout au Québec ...