3 trucs ultrasimples pour rééquilibrer votre vie au bureau

Publié le 22/11/2017 à 06:06

3 trucs ultrasimples pour rééquilibrer votre vie au bureau

Publié le 22/11/2017 à 06:06

L'idée, c'est d'arriver à décrocher du travail de temps à autres... Photo: DR

Le bureau londonien de l'agence de publicité Wieden+Kennedy (W+K) a pris la ferme résolution, l'an dernier, de ne plus jamais se faire surnommer «Weekend+Kennedy» (ce qui évoquait le fait que les employés y étaient taillables et corvéables à merci, y compris les fins de semaine). C'est que dans le milieu de la pub, nombre d'employeurs considèrent encore de nos jours que les employés sont des passionnés de la créativité, que la créativité ne s'active pas nécessairement de 9@5, et donc, qu'en toute logique, on peut les faire travailler comme des fous n'importe quand et aussi longtemps qu'on veut puisque «quand on aime, on ne compte», dit-on...


Mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement


Qu'a alors fait la haute-direction de l'agence londonienne? Elle a pris trois mesures:


> Interdiction d'envoyer un courriel professionnel entre 19h et 8h. Pourquoi? Pour obliger les managers comme les employés à vraiment décrocher du travail en soirée.


> Si jamais il était demandé à un employé de travailler un soir ou une fin de semaine, celui-ci bénéficierait désormais d'une récupération de temps extrêmement avantageuse pour lui. Pourquoi? Pour que les managers arrêtent de considérer que tout le monde est à leur disposition la semaine entière, et par suite, pour les inciter à mieux planifier le travail de ceux dont ils ont la responsabilité.


> Interdiction d'organiser une réunion avant 10h ou après 16h. Pourquoi? Pour que personne ne puisse mettre – même involontairement – de bâtons dans les roues de ceux qui ont des obligations familiales, ou qui ont tout simplement envie d'avoir une vraie vie privée.


Ces trois mesures peuvent ne pas vous sembler extraordinaires, mais sachez que, pour le milieu de la pub, il s'agit là d'une petite révolution managériale. Par ailleurs, je serais très surpris qu'elles soient toutes en vigueur dans votre propre entreprise. Est-ce que je me trompe?


Iain Tait, le directeur de la création de W+K Londres, a donné quelques explications quant à cette décision, dans un billet diffusé sur Medium. En voici l'essentiel:


«L'idée derrière ces trois mesures est non pas de mettre fin aux longues heures de travail qui caractérisent malheureusement le milieu de la pub, mais plutôt de combattre l'ennemi qu'est... la vie moderne, dit-il. En particulier la vie connectée qui est aujourd'hui la nôtre, laquelle a renversé la barrière entre le travail et la vie privée.


«Maintenant, on se couche en regardant l'écran de notre cellulaire, on se réveille en regardant l'écran de notre cellulaire, et parfois même on se fait réveiller en pleine nuit par la vibration de notre cellulaire, due au courriel envoyé par un boss insomniaque.


«Résultat? Notre cerveau n'est plus jamais en repos, toujours en état d'alerte. Or, un cerveau créatif a impérativement besoin de repos...


«Je sais que le cerveau n'est pas vraiment un muscle, mais on gagnerait à le percevoir ainsi. Prenez un champion. Il doit s'entraîner fort et longtemps pour espérer monter sur le podium. Mais il doit aussi savoir s'arrêter, laisser son corps et son esprit se reposer, pour être en mesure de repartir plus haut et plus fort par la suite. C'est la même chose pour un cerveau créatif. La même.


«J'ai lu un livre intitulé Wired to create: Discover the 10 things great artists, writers and innovators do differently, de Scott Bary Kaufman et Carolyn Gregoire (Vermilion, 2016). Il y est grandement question de solitude : on a besoin d'être seul pour innover, oui, on a besoin de silence. Or, on a tué la solitude et le silence avec nos cellulaires, nos médias sociaux, nos courriels...


«D'où l'impératif d'imposer à tout un chacun de décrocher. Oui, décrocher, pour mieux redémarrer peu après.»


Qu'ont donné ces trois mesures, au juste? Voici ce qu'en dit Iain Tait:


«Leur impact est carrément énorme. Prenons l'interdiction de courriel en soirée. Au début, les gens ne pouvaient s'empêcher de regarder leur boîte de courriel depuis chez eux, en douce, histoire de s'assurer que rien d'important ne leur était communiqué. Et puis, à force de voir qu'ils n'avaient plus rien de neuf à ce moment-là, ils ont vite perdu cette mauvaise habitude : chacun a vraiment ses soirées, maintenant, et ça se sent le matin, au bureau.


«D'un point de vue créativité, on sent également que les cerveaux sont plus frais : nos idées sont globalement meilleures qu'auparavant. Pourquoi? Parce que chacun a, maintenant, plus de temps pour cogiter, pour mûrir – même inconsciemment – les idées neuves qui lui viennent : ce précieux temps de mûrissement avait disparu le jour où chacun s'est mis à consulter son cellulaire toutes les 5 minutes. C'est aussi bête que ça.»


Que retenir de tout cela? Ceci, à mon avis:


> Qui entend rééquilibrer sa vie au bureau se doit d'appliquer la règle des trois zéros. Il lui faut décrocher complètement du travail en soirée et en fin de semaine; et donc, faire adopter par son équipe, pour ne pas dire son entreprise, les trois mesures prises par W+K Londres, à savoir : zéro courriel en soirée; zéro travail en fin de semaine; zéro réunion avant 10h ou après 16h. Et veiller, ce faisant, à carrément éteindre son cellulaire durant les périodes de temps décrochées du travail, histoire d'empêcher son cerveau d'être sans cesse en mode alerte.


En passant, l'écrivain français Stephen Carrière a dit dans Une vieille querelle : «L'équilibre, c'est se sentir à sa place».


Découvrez mes précédents billets


Mon groupe LinkedIn


Ma page Facebook


Mon compte Twitter


Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement


 

À propos de ce blogue

EN TËTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Comment pouvez-vous gagner en souplesse mentale?

Mis à jour le 11/12/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est que la souplesse permet d'accomplir des prouesses, selon l'expert en psychologie positive Tal Ben-Shahar.

Devenir gestionnaire sans souffrir, c'est possible!

BLOGUE INVITÉ. Parfois, la transition vire au cauchemar. Fort heureusement, il y a moyen d'y mettre fin.

Blogues similaires

Tout ce que vous ignorez sur Louis Roy, PDG canadien 2017

08/12/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. Optel croît à un rythme débridé. De quoi clouer le bec aux sceptiques de la rentabilité des valeurs sociétales.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.

Les pénuries de travailleurs sont réelles et vont s'aggraver

Édition du 09 Décembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Il ne se passe plus une seule journée sans qu'on fasse état de pénuries de travailleurs partout au Québec ...