Voici LE secret du succès en affaires, et il est tout simple

Publié le 30/01/2018 à 15:52

Voici LE secret du succès en affaires, et il est tout simple

Publié le 30/01/2018 à 15:52

Photo: 123rf.com

Combien de fois je vous ai dit qu’il n’y avait pas de recette au succès et que dans le monde des affaires, pas mal tous les chemins mènent à Rome. En analysant différents parcours d’entrepreneurs qui ont atteint ce fameux succès, on réalise rapidement qu’une multitude de facteurs peuvent influencer le résultat final.


Bien sûr, il y a les incontournables comme le travail acharné, la bonne idée au bon moment, l’exécution sans faille (ou le moins possible) et j’en passe. Cependant, depuis des décennies, voire même plus, l'humain à la recherche de ce fameux secret.


Comme nous l’avons vu la semaine dernière avec le fiasco de la «jeune Millionaire», beaucoup sont prêts à écouter l’évangile de pas mal n’importe quel «expert» promettant la route vers le Saint Graal entrepreneurial. Ces fameux gourous/ coachs en affaires profitent du fait qu’à ce jour nous n’avons toujours pas trouvé LE secret menant à la réussite en affaires.


Ça m’a sauté aux yeux lors de l’annonce de la deuxième cohorte d’Adopte inc. la semaine dernière au salon Expo entrepreneur.


Depuis plus de dix ans, je consomme énormément de contenu entrepreneurial afin, je l’espère, de devenir moi-même un meilleur entrepreneur. Documentaire, livre, magazine, podcast, j’essaye d’aller chercher un maximum d’infos afin de faire partie de la crème de la crème.


Au fil des années, j’ai mis une croix sur mon souhait de trouver la recette miracle et me suis plutôt concentré à me nourrir d’histoires et d’anecdotes entrepreneuriales pouvant m’aider à prendre les meilleures décisions possibles le temps venu.


Puis, il y a deux ans, lorsque j’ai décidé de lancer le mouvement Adopte inc avec Anne Marcotte et Philippe de Gaspé Beaubien III, j’étais loin de m’imaginer de ce que j’allais y découvrir.


Le processus d’inscription est simple. Il suffit de nous présenter votre entreprise en répondant à quelques questions, puis, de nous soumettre une vidéo d’une trentaine de secondes afin de vous présenter également. Après plus de 800 inscriptions en deux ans, plusieurs constats sont évidents.


Premièrement, l’idée a beau être la meilleure au monde, si vous ne savez pas la vendre, si vous ne pouvez pas marquer l’imaginaire en quelques secondes, le chemin sera difficile. La planète regorge d’entrepreneurs avec de bonnes idées, pourquoi si peu réussissent donc?


Deuxièmement, lors du processus de sélection, les adopteurs sont quasi unanimes. De Pierre Pomerleau à Eric Boyko en passant par Daniel Germain, ils adoptent, de leur propre aveu, une personne et non une entreprise.


C’est le troisième point qui est passionant. Un peu comme quand vous achetez un billet de loterie, l’extra est plus qu’important, il peut faire de vous un gagnant. Sans extra, peu importe l’idée, peu importe la personne, le succès est impossible.


Je me sens depuis quelques jours comme un archéologue qui a découvert un nouveau type de dinosaure. L’extra est le véritable secret!


Que ce soit de donner une poignée de main de plus lors d’un 5 à 7, de répondre à une demande qui a l’air, au premier regard, insignifiante, de prendre le temps de contacter les clients insatisfaits pour bien comprendre leur désarroi ou de poser vraiment beaucoup trop de questions lors d’une conférence ou d’un atelier de formation, l’extra fera en sorte que vous sortirez gagnant.


À bien y penser, un peu comme dans le sport, le service à la clientèle ou tout autre domaine dans lequel vous évoluez, c’est le micro-geste qui vous démarquera. Se rappeler de la bouteille de vin que le client aime bien ou prendre quelques tirs de plus lors de l’entraînement n’est pas une perte de temps, c’est le petit geste qui fera en sorte d’atteindre les plus hauts sommets de ce que vous entreprenez.


J’ai la chance de cotôyer au quotidien plusieurs jeunes entrepreneurs qui ont tous la même soif de réussite, cependant, je réalise aujourd’hui que ceux qui atteignent ce fameux succès sont les mêmes qui en donnent un tout petit plus.

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaire sans trop savoir ce que c’était. Je suis devenu un entrepreneur sans aucune idée de l’aventure dans laquelle je me lançais. Je suis maintenant le dirigeant d’une entreprise qui a le vent dans les voiles. Après avoir complété mon baccalauréat en science politique à l’Université de Montréal et surtout après avoir vécu une première expérience catastrophique en affaire (dans l’univers de la restauration), j’ai décidé de me lancer dans la production de vodka… sans trop savoir ce que je faisais ! À travers ce blogue, je vais vous amener dans les coulisses de l’entrepreneuriat, dans l’antichambre du succès. Une réalité partagée par des milliers de jeunes et moins jeunes entrepreneurs, une réalité qui gagnerait à être partagée !

Sur le même sujet

À la une: vendre plus, vendre mieux

Édition du 12 Mai 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là. En manchette, vendre plus, vendre mieux!

À la une: le palmarès des influenceurs auprès des milléniaux

Édition du 12 Mai 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là. En manchette, le palmarès des influenceurs auprès des milléniaux.