7 critères de sélection pour vos fonds

Publié le 26/11/2012 à 08:31

7 critères de sélection pour vos fonds

Publié le 26/11/2012 à 08:31

Par Michel Marcoux

Blogue


La performance à long terme


Si un gestionnaire a une longue feuille de route, on peut évaluer son potentiel d’autant plus facilement. L’important, c’est de voir si son style de gestion nous convient. Il faut notamment jeter un regard attentif sur le rendement qu’il obtient pendant les marchés baissiers.


La volatilité


 La volatilité est la façon dont un fonds fluctue. La meilleure façon de constater la volatilité d’un tel produit est d’examiner les rendements historiques sur une base mensuelle ou annuelle. On peut ainsi voir comment le fonds réagit dans les différents types de marché.


Le gestionnaire


Le gestionnaire est la personne dont dépendent en grande partie les rendements d’un fonds. Il est ainsi nécessaire de se pencher attentivement sur sa feuille de route. Plus son historique de placement est long, plus il est facile de déterminer sa compétence. À cet égard, il faut éviter de considérer uniquement les rendements d’un produit donné. En effet, tel fonds aura peut-être changé de portefeuilliste, et il se peut que le nouveau gestionnaire n’ait d’aucune façon contribué aux rendements passés du produit.


Le ratio de frais de gestion


Les ratios de frais de gestion (RFG) des fonds sont facilement accessibles. Pour savoir si le RFG d’un fonds est trop élevé, il suffit de le comparer à celui des produits de la même catégorie. Il ne faut pas toutefois écarter d’emblée un fonds comportant un RFG apparemment élevé. Si la performance est au rendez-vous et que le gestionnaire est compétant, il peut valoir la peine de débourser un peu plus. N’oubliez pas que les rendements affichés sont des rendements nets et tiennent donc compte des RFG.


L’efficacité fiscale


Pour les placements effectués à l’extérieur d’un REER, il est important de considérer l’aspect fiscal. Certain fonds ont un haut niveau d’efficacité fiscale, tandis que d’autres performent moins bien de ce point de vue.


Le service offert par les familles de fonds


Ce ne sont pas toutes les familles qui offrent un excellent service. Il est possible, par exemple, que vous ayez de la difficulté à être servi en français auprès de certaines d’entre elles. Votre conseiller financier peut vous aider à sélectionner les meilleures familles de fonds.


Le niveau de complémentarité


Les fonds détenus dans un portefeuille doivent bien se compléter. Des fonds qui se complètent bien réagissent différemment selon les différents types de marchés que nous pouvons connaître. Et c’est justement cette caractéristique que les investisseurs doivent rechercher. Par exemple, quand un fonds connaît un recul, on veut qu’un autre puisse compenser cette décroissance en obtenant de meilleurs rendements.


Comment mesurer la complémentarité des fonds? On peut utiliser la corrélation. Plus la corrélation entre deux produits est élevée, moins ils se complètent. À l’inverse, moins la corrélation est grande, plus élevé est le niveau de complémentarité. La corrélation se situe entre 0 et 1. Une corrélation de 1 est qualifiée de parfaite, tandis qu’une corrélation de 0 est nulle.


Il faut savoir que la corrélation n’est pas un outil indiquant parfaitement le degré de complémentarité de divers produits. Elle permet toutefois d’avoir un bon aperçu de celui-ci. Par ailleurs, l’investisseur n’a généralement pas accès directement aux tableaux de corrélation des fonds. Les conseillers financiers sont toutefois en mesure de lui fournir de telles données.


 




Michel Marcoux est conseiller financier spécialisé en fonds communs de placement et mandat privée et auteur de nombreux guides sur les finances personnelles. (michel.marcoux@avantages.com)

À suivre dans cette section

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'occasion est belle pour Apple de se comporter à nouveau comme Wayne Gretzky

Pour illustrer le sens de l'innovation chez Apple, Steve Jobs aimait citer Wayne Gretzky. Celui qui est encore ...

Holvi, la start-up finlandaise qui veut remplacer les banques

31/08/2014 | Julien Brault

BLOGUE. Rencontre avec un jeune entrepreneur qui a lancé une banque en ligne.

Hong Kong: une ville divisée

08:22

Hong Kong connaît l'une de ses plus graves crises politiques depuis sa rétrocession à la Chine en ...