Qualité de construction et surveillance de chantier

Publié le 19/01/2013 à 15:11

Qualité de construction et surveillance de chantier

Publié le 19/01/2013 à 15:11

Par Martin Provencher

Qualité de construction et surveillance de chantier


BLOGUE- Dans le domaine de la construction comme dans les autres sphères économiques, la recherche et le développement de nouveaux produits, de nouveaux procédés de fabrication ou d’assemblage ainsi que des normes de qualité relevées contribuent généralement (il y aura toujours des ratés) à l’amélioration constante des produits et services que nous consommons. Nous connaissons la certification Novoclimat, instaurée par le gouvernement du Québec afin d’améliorer l’efficacité énergétique des constructions d’au moins 25% et sa sœur à saveur plus écologique, la certification LEED (Leadership in energy and environemental design), qui se préoccupe davantage de l’empreinte écologique, ce qui inclus également la consommation énergétique du bâtiment dans son ensemble, comprenant sa disposition à la fin de son cycle de vie.


C’est ainsi que le code du bâtiment imposé et encadré par la RBQ (Régie du bâtiment du Québec) se doit, dans l’application des normes minimales de construction, de se renouveler périodiquement afin de s’ajuster à toutes les avancées qui se font de façon volontaire un peu partout dans le monde. C’est précisément ce qui vient de se produire en décembre dernier, avec l’entrée en vigueur d’une série de nouvelles normes venant améliorer le seuil minimal de qualité des constructions neuves qui seront construites dorénavant. Bien sûr, cela aura pour effet d’augmenter le prix des constructions.


Les acheteurs en auront toutefois pour leur argent en acquérant des constructions mieux conçues, plus saines et performantes… à condition que le constructeur connaisse les nouvelles normes et les applique réellement! En effet, les formations afin de maintenir les connaissances à jour des entrepreneurs généraux ne sont pas toujours les activités les plus courues. Ensuite, connaître les normes et les appliquer, peut inciter, on le comprendra aisément, certains entrepreneurs à faire comme avant afin de maintenir leur marge bénéficiaire tout en demeurant concurrentiel au niveau des prix de vente des unités nouvellement construites.


Malheureusement, le Québec demeure la seule province où la surveillance de chantier, pour les constructions résidentielles, n’est toujours pas obligatoire. De plus, dans le cas d’une auto-construction, la garantie sur les constructions neuves ne s’applique pas. Dans ce contexte, nous verrons apparaître, dans les prochains mois, de grandes différences de qualité, de garantie et de prix entre des constructions neuves qui, au premier regard, sembleront comparables. Encore une fois, l’acheteur devra jouer de prudence et bien s’entourer dans sa transaction afin de s’assurer de faire des choix éclairés et comme on dit; « d’en avoir pour son argent ».


Martin Provencher, auteur-conférencier et développeur immobilier


www.martinprovencher.com

Sur le même sujet

L'Ă©coconstruction: des Ă©difices moins gourmands

Édition du 15 Novembre 2014 | Matthieu Charest

L'écoconstruction regroupe sept grands sous-secteurs, selon le créneau ACCORD : l'efficacité énergétique, les ...

Construction : les coûts mieux contrôlés au Québec que dans le reste du Canada

01/10/2014 | Marc Gosselin

Le Québec a mieux contrôlé l'inflation que le Canada au cours de la dernière décennie.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Avez-vous besoin d'un coach de retraite?

09:00 | Nafi Alibert

Après avoir été un meilleur employé ou un meilleur entrepreneur, comment devenir un meilleur retraité ?

Mariage: Partir du bon pied, la deuxième fois

22/11/2014 | Judith Lussier

  Se marier une deuxième fois ? Pourquoi pas ! C'est une excellente occasion de mettre ses finances en ...

Mettez un REEE dans les bas de Noël!

Plutôt que d'offrir un jouet Made in China à votre neveu pour Noël, contribuer à son ...