SAQ: du whisky à 40 000$ la bouteille

Publié le 25/11/2015 à 16:34

SAQ: du whisky à 40 000$ la bouteille

Publié le 25/11/2015 à 16:34

Jonathan Driver, ambassadeur mondial et directeur des whiskies rares de Dalmore était de passage au Québec plus tôt cette semaine. (Photo Martin Jolicoeur)

Vous avez l’âme d’un riche collectionneur, ou souhaitez simplement remercier un collègue ou ami méritant?


Sachez que la Société des alcools du Québec (SAQ) vient de prendre livraison d’un tout nouvel arrivage de whisky de renom dont le prix au détail varie entre 4 295$ et 41 695$ la bouteille.


Les bouteilles reçues, et disponibles dans les deux seules boutiques SAQ Signature de Montréal et de Québec, portent la marque de la collection Constellation, la famille de boissons la plus prestigieuse de la distillerie Dalmore, d’Écosse.


Suivez-moi sur Twitter / Rejoignez-moi sur Linkedin / Lisez mes derniers textes 


Cette collection, signée Dalmore, regroupe 21 expressions individuelles millésimées. Chaque assemblage est mis en bouteille dans un décanteur de cristal soufflé à la main, engravé à la main et décoré d’un cerf en argent massif.


«Ces bouteilles de whisky rare, souvent présentées comme du Scotch Whisky de catégorie d’investissement, sont en voie de devenir une commodité populaire dans le marché des investissements alternatifs», soutient Jonathan Driver, ambassadeur mondial et directeur des whiskies rares de The Dalmore.

La collection Constellation de Dalmore, maintenant disponible à la SAQ. (Photo: Martin Jolicoeur)


L’ensemble de cette collection de prestige trouve preneur parmi les collectionneurs, dit-il, pour quelque 200 000 livres sterling, ou 401 840 dollars. «Ces whiskies single cask (provenant d’un fût unique) sont le fruit d’un remarquable travail d’artiste et l’enthousiasme de la SAQ est la preuve de la demande croissante au Canada pour des whiskies single malt aussi rares. »


Pour l’heure, la SAQ dispose que de 18 bouteilles de cette collection, de six millésimes différents, de 1966 (45 ans) à 1992 (19 ans). Ce qui fait dire à Jonathan Driver que les stocks de la SAQ pourraient rapidement s'écouler. Avis aux intéressés.


Suivez-moi sur Twitter


Rejoignez-moi sur Linkedin 


Lisez mes derniers textes 

À propos de ce blogue

La vitrine du détail est le blogue du journaliste Martin Jolicoeur, un mordu de commerce de détail. Sa mission: rendre compte, mettre en perspective et analyser les nouvelles et développements de ce secteur clé de l’économie nord-américaine. À l’occasion, Martin y traite aussi plus largement de commerce électronique, de stratégie, d’image de marque et de consommation.

Martin Jolicoeur

Sur le même sujet

Avril : une stratégie qui porte fruit

Édition du 08 Septembre 2018 | Martin Jolicoeur

Alors qu'Amazon aux États-Unis ou Loblaw, Sobeys et Metro au Canada, commencent à porter une plus grande attention au ...

Avril n'a pas peur de Montréal

Édition du 08 Septembre 2018 | Martin Jolicoeur

Les propriétaires de la chaîne de supermarchés Avril se défendent de craindre le marché ultracompétitif de Montréal.