Les magasins Bovet ferment leurs portes

Publié le 02/12/2015 à 15:24

Les magasins Bovet ferment leurs portes

Publié le 02/12/2015 à 15:24

Une autre chaîne québécoise disparaîtra. Les magasins Bovet, spécialisés dans le vêtement pour hommes depuis plus de cent ans, vient d’annoncer sa fermeture définitive.


Un simple communiqué de presse, diffusé en début d’après-midi, annonçait la triste nouvelle, précisant que tous ses magasins seront fermés «de manière ordonnée et définitive» à la fin de janvier 2016. 


«Après avoir envisagé plusieurs scénarios, j'ai décidé de mettre fin aux activités de l'entreprise dans le secteur du commerce de détail» a déclaré par voie de communiqué, Pierre Bovet, président de Marc Bovet Inc et petit-fils du fondateur de l'entreprise.


Suivez-moi sur Twitter / Rejoignez-moi sur Linkedin / Lisez mes derniers textes 


Du coup, l’entreprise estime qu’une soixantaine de travailleurs, employés des sept boutiques restantes, perdront leurs emplois. «Le succès passé et la bonne conduite des magasins Bovet au fil du dernier siècle sont le fruit de la qualité du travail de ses employés» soutient l’entreprise. 


En reconnaissance pour «leurs nombreuses années de service», l'entreprise écrit qu’elle «fera tous les efforts nécessaires pour accompagner ses employés et leur famille respective à travers cette épreuve».


Une fermeture, pas une faillite


Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Les Affaires a appris de source sûre que le détaillant ne profiterait actuellement d'aucune protection des tribunaux et que ce dernier n'avait aucune intention de recourir à la loi sur la faillite et l'insolvabilité pour se protégéer, comme c'est souvent le cas, de poursuites éventuelles de créanciers.


«On ne parle pas de tentative de redressement, ni de faillite, mais bien de pure et simple fermeture», a déclaré à Les Affaires une source proche du dossier. Au moment d'écrire ces lignes cependant, la haute direction de l'entreprise déclinait toute demande d'interview qui lui aurait permis de confirmer ou de nier ces informations.


Les magasins demeureront ouverts pendant la période des fêtes, et les grands soldes de janvier seront maintenus voir augmentés jusqu’à la liquidation complète de l'inventaire.


Suivez-moi sur Twitter 


Rejoignez-moi sur Linkedin 


Lisez mes derniers textes 

À propos de ce blogue

La vitrine du détail est le blogue du journaliste Martin Jolicoeur, un mordu de commerce de détail. Sa mission: rendre compte, mettre en perspective et analyser les nouvelles et développements de ce secteur clé de l’économie nord-américaine. À l’occasion, Martin y traite aussi plus largement de commerce électronique, de stratégie, d’image de marque et de consommation.

Martin Jolicoeur

Sur le même sujet

Avril : une stratégie qui porte fruit

Édition du 08 Septembre 2018 | Martin Jolicoeur

Alors qu'Amazon aux États-Unis ou Loblaw, Sobeys et Metro au Canada, commencent à porter une plus grande attention au ...

Avril n'a pas peur de Montréal

Édition du 08 Septembre 2018 | Martin Jolicoeur

Les propriétaires de la chaîne de supermarchés Avril se défendent de craindre le marché ultracompétitif de Montréal.