Frank & Oak prend pied au centre-ville de Montréal

Publié le 16/09/2015 à 12:56, mis à jour le 17/09/2015 à 13:45

Frank & Oak prend pied au centre-ville de Montréal

Publié le 16/09/2015 à 12:56, mis à jour le 17/09/2015 à 13:45

Les cofondateurs Hicham Ratnani et Ethan Song. Photo: F&O

Le détaillant de mode en ligne, Frank & Oak, a annoncé l’ouverture d’une nouvelle boutique de trois étages, rue Stanley, au centre-ville de Montréal.


Cet espace que l'entreprise qualifie déjà de «boutique phare» ouvrira ses portes le 10 octobre et deviendra sa dixième boutique physique à voir le jour depuis sa fondation en 2012. Depuis peu, cette entreprise s’est mise à ouvrir des boutiques sur rue.


D’une superficie de 5 200 pi2 sur trois étages, cette boutique voisine du YMCA et de Victoria's Secret au coin des rues Stanley et Sainte-Catherine, accueillera en plus des dernières collections de la marque, un salon de barbier et un café de l’enseigne montréalaise Café Névé.


Le troisième et dernier étage sera pour sa part surtout réservé à des activités de renforcement de l'esprit de communauté parmi ses clients, une stratégie chère au détailant. L'espace sera aussi mis à la disposition d’entreprises, qui pourront profiter d’un bar et d’un espace de conférence pour leurs événements.


Découvrez mes derniers textes


Suivez-moi sur Twitter 


Ma page Linkedin


«L’ouverture de la boutique phare nous permet de renforcer nos racines montréalaises», affirme le cofondateur et président du détaillant, Ethan Song. «Ce qui nous passionne, c’est l’opportunité de forger un sentiment de communauté et de culture (...)  mais en gardant toujours en tête le contexte du monde numérique dans lequel nous vivons».


En septembre 2014, l’entreprise a décroché un nouveau financement de 15 M$US d'un important groupe d'investisseurs canadiens et américains. Parmi eux, figure la société de capital de risque californienne, Goodwater Capital, partenaire entre autres de Twitter, Spotify et Facebook. Investissement Québec, Greenoaks Capital et Lululemon font aussi parti du groupe.


Depuis, l'entreprise a ouvert un bureau à New York pour soutenir ses ventes américaines, qui comptent pour 70% de ses revenus, et a inauguré huit boutiques. En plus de celle de son atelier de la rue Saint-Viateur, le détaillant a ouvert au Canada des boutiques à Halifax, Ottawa, Toronto, Calgary, Edmonton et Vancouver. Aux États-Unis, Frank & Oak possède pour l’heure seulement deux boutiques, à Boston et Chicago.


La vitrine de la boutique phare de Frank & Oak à Toronto, sise sur Queen Street West. Photo: F&O


Découvrez mes derniers textes


Suivez-moi sur Twitter 


Ma page Linkedin

À propos de ce blogue

La vitrine du détail est le blogue du journaliste Martin Jolicoeur, un mordu de commerce de détail. Sa mission: rendre compte, mettre en perspective et analyser les nouvelles et développements de ce secteur clé de l’économie nord-américaine. À l’occasion, Martin y traite aussi plus largement de commerce électronique, de stratégie, d’image de marque et de consommation.

Martin Jolicoeur

Sur le même sujet

Canada Goose s'installe sur Sainte-Catherine Ouest

25/09/2018 | Martin Jolicoeur

La populaire marque de manteaux d'hivers occupera l'espace laissé vacant par HMV, au coin de la rue Peel.

Le secret du succès du Starbucks Germain-des-Prés

BLOGUE INVITÉ. L’entreprise de Seattle encourage les initiatives qui permettent de créer une relation avec les clients.