Payer ses impôts, un acte de solidarité?

Publié le 17/12/2012 à 14:08, mis à jour le 18/12/2012 à 11:30

Payer ses impôts, un acte de solidarité?

Publié le 17/12/2012 à 14:08, mis à jour le 18/12/2012 à 11:30

L'acteur Gérard Depardieu veut renoncer à sa citoyenneté française pour payer moins d'impôt. Il compte déménager en Belgique.

BLOGUE. Connaissez-vous bien des gens qui sautent de joie à l'idée de payer davantage d'impôts? 


Imaginez si nous vivions dans un monde où les gens réagissaient de cette façon: 


«Cette année, j'ai sacrifié ma déduction de REER. J'y ai contribué, et j'ai demandé au gouvernement de conserver mon retour d'impôts afin d'aider notre nation.»


«J'ai donné beaucoup d'argent à Centraide cette année, mais je n'ai pas joint mon feuillet de don à mon rapport d'impôts, par solidarité envers la société.»


«J'ai vendu ma maison, et j'ai envoyé un gros chèque au gouvernement. Avec tout les bénéfices que cette maison m'a procurés, je trouvais cela injuste de ne pas avoir à payer de gains en capital sur ma résidence principale. J'ai donc rectifié la situation.»


Nous n'entendrons pas souvent ce genre de commentaires au cours de notre vie. En fait, il s'agirait plutôt de tout le contraire.


Combien de fois avons-nous entendu des messages publicitaires de cabinets d'expertise comptable nous promettant d'importantes réductions d'impôts si nous planifions bien nos affaires? À écouter la plupart les professionnels, nous pourrions presque croire qu'économiser de l'impôt, c'est intelligent!


À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Expédition dans le commerce au détail américain

BLOGUE. Visiter des commerces de détail procurent beaucoup d'informations pouvant mieux comprendre les titres du secteur

Voici le monstre qui fait peur au marché

16/10/2014 | François Pouliot

Que se passe-t-il au juste avec la bourse? Alors que l'on faisait flèche de tout bois en septembre, nous ...

La violence de la correction surprend les pros

A 14h mercredi, le S&P/TSX avait chuté de 12,8%, le Dow Jones de 8,2%, le S&P 500 de 9,4% et le Nasdaq de 10%