Les signes indiquant que vous ne serez jamais millionnaire

Publié le 15/06/2017 à 22:14, mis à jour le 17/06/2017 à 22:43

Les signes indiquant que vous ne serez jamais millionnaire

Publié le 15/06/2017 à 22:14, mis à jour le 17/06/2017 à 22:43

Que veut dire aujourd’hui être millionnaire? À chaque année qui passe, 1 million de dollars vaut de moins en moins. Par exemple, selon le site de la Banque du Canada, un million de dollars aujourd’hui équivalait à environ 700000$ il y a vingt ans. Toutefois, malgré l’effritement de sa valeur dans le temps, ce montant symbolise encore la richesse et l’atteinte d’une certaine autonomie financière. Steve Siebold, auteur de «How Rich People Think», discute des attitudes ou comportements qui caractérisent les personnes qui éprouveront des difficultés à atteindre ce statut si convoité, dans cet article.


Nous avons commenté ces attitudes, sans nécessairement respecter l’ordre utilisé dans l’article:


1–Vous n’avez pas d’objectifs financiers.


Établir des objectifs vous permet de garder la discipline nécessaire. Si votre souhait demeure vague, il semblera plus ou moins important à la longue, ouvrant la porte à la procrastination. En établissant des buts concrets, on réalise plus facilement l’importance de faire des efforts chaque jour pour les matérialiser.


Ceci étant dit, avoir de grandes ambitions s’avère fort louable. Toutefois, une grande dose de patience est requise. Prévoyez donc de vous offrir des récompenses en cours de route, au fur et à mesure que vous atteignez différents paliers de votre objectif.


Par exemple, vous pourriez décider de vous offrir un voyage dès que vous atteignez le seuil des 70000$ de valeur nette. La prochaine récompense pourrait être fixée au premier 100000$. Notez que l’atteinte de ces étapes peut être atteinte grâce à l’accumulation d’épargne, ou par de bons rendements en immobilier ou en Bourse. Ainsi, si vous êtes rendu à 95000$ et que vous anticipez avec hâte l’atteinte du 100000$, vous serez probablement motivé à épargner rapidement pour accumuler les 5000$ manquants.


2-Vous utilisez des expressions telles que «je veux» ou «je souhaiterais».


De toute évidence, l’attitude constitue un gros facteur de réussite. Dire «je veux» ne nuira pas à vos chances de succès si vous l’exprimez avec une intention positive, c’est-à-dire avec l’idée que c’est possible et que vous effectuez les actions nécessaires pour éventuellement l’obtenir.


3) Vous n’avez pas commencé à investir.


N'avons pas à souligner l’importance de ce point. Cela va de soi.


4-Vous avez une seule source de revenu.


Mentionnons que les gains générés par l’investissement constituent une source de revenu en soi. Par conséquent, si vos épargnes sont mises à contribution, soit par le biais de la Bourse, l’immobilier ou une petite entreprise quelconque, vous bénéficierez de plus d’une source de revenus.


5-Vous sortez rarement de votre zone de confort


Ce commentaire signifie qu’il faut oser dans la vie, et ainsi, affronter le risque plutôt que de l’éviter. Cela ne signifie pas de s’adonner à des projets risqués.


Or, encore une fois, le simple fait d’investir vous expose à certains risques que biens des travailleurs cherchent à éviter. Nous ajouterions que le fait de vivre différemment de la norme peut exercer une influence considérable sur votre plan d’enrichissement à long terme. Il peut s’agir d’aller travailler à l’étranger temporairement pour profiter d’un contrat lucratif, ou encore, simplement de vivre nettement en-dessous de ses moyens en adoptant un mode de vie différent des gens autour de soi.


6-Vous pensez que la richesse est réservée à certains chanceux.


Tout comme pour le point numéro 2, croire en ses capacités s’avère essentiel.


7-Vous mettez trop d’emphase sur l’épargne.


Voilà un point intéressant. L’article met en lumière la nécessité de concentrer ses efforts sur les revenus. Nous sommes d’accord dans une certaine mesure.


Lorsque l’on débute avec rien, la moindre épargne représente une amélioration appréciable. Ainsi, une personne qui ne détenait rien et qui possède maintenant 5000$ s’est enrichie de façon considérable. Économiser coûte que coûte produira des résultats intéressants à ce stade.


Néanmoins, nous connaissons personnellement des gens qui ont payé la totalité de leur maison et qui ne possèdent aucun actif générant des revenus. Durant tout le temps qu’ils remboursaient leur hypothèque, ils ne profitaient pas de rendements potentiellement supérieur au taux d’intérêt de l’emprunt.


Lorsque la valeur nette d’un ménage atteint une valeur appréciable, économiser sur le salaire devient de moins en moins important. Les efforts doivent plutôt se tourner sur les investissements. Par exemple, un rendement de 10% sur 500000$ équivaut à 50 000$. Difficile d’économiser une telle somme si un travailleur ne gagne que, disons, 70000$ annuellement. Donc, selon nous, l’emphase sur l’épargne doit être dosée en fonction du montant accumulé.


Au sujet des auteurs du blogue: Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Perte d'emploi imprévue à 55 ans : notre lecteur a-t-il suffisamment d'épargne ?

Édition du 06 Mai 2017 | Propos recueillis par Stéphane Rolland.

CLINIQUE RETRAITE. Difficile de retrouver un emploi à 55 ans. Professionnel dans un secteur hyperspécialisé, ...

Ai-je suffisamment d'épargne pour me retirer à 55 ans ?

Édition du 22 Avril 2017 | Propos recueillis par Stéphane Rolland.

CLINIQUE RETRAITE. Après avoir mis ses premières billes dans l'immobilier, notre lecteur veut maintenant ...

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Dick's devient fort tentant

Édition du 17 Juin 2017 | François Pouliot

CHRONIQUE. Y aurait-il enfin ici une intéressante occasion d'achat ? Depuis plusieurs mois, le titre ...

La rivale de MTY, Bento Sushi, veut entrer en Bourse à prix fort

Mis à jour le 28/06/2017 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. L'appétit pour les recrues de la Bourse pourrait l'aider à se vendre plus cher que le franchiseur montréalais.