Le REER constitue-t-il un véhicule inefficace?

Publié le 11/12/2012 à 11:24, mis à jour le 11/12/2012 à 15:37

Le REER constitue-t-il un véhicule inefficace?

Publié le 11/12/2012 à 11:24, mis à jour le 11/12/2012 à 15:37

BLOGUE. Tout récemment, une investisseuse consciencieuse raconta qu'elle ne croyait pas à l'utilité des REER. Sa mère possède un certain montant dans ce type de véhicule, et elle décrit le fait qu'il n'existe aucun moyen d'éviter l'impôt au décès. Par exemple, si sa mère détenait 300 000$ en REER au moment du décès, environ 150 000$ seraient distribués aux enfants lors de la succession. 


Pour le conjoint, la situation s'avère différente puisque la plupart des actifs sont transférés libres d'impôts. Il pourrait sembler tout naturel de s'attendre au même genre d'avantage avec les enfants. 


Tout d'abord, si un tel droit existait, les impôts redevables sur les REER pourraient ne jamais être payés. Les REER seraient transférés de génération en génération, et 1000 ans pourraient s'écouler avant que le gouvernement  ne perçoive un seul sou. On doit se rappeler que ce type de véhicule financier a été créé dans le but de pourvoir à la retraite de l'épargnant. 


Nonobstant ce fait, même si ce véhicule était sélectionné avec pour objectif de distribuer des avoirs à ses enfants, on y trouverait son compte. En effet, le fait que les impôts ne soient pas perçus sur les revenus de placements contribue à une accumulation d'argent beaucoup plus rapide. 


L'erreur typique consiste à considérer un REER de 300 000$ comme étant réellement ''300 000$'', alors qu'en fait, la moitié de ce montant correspond à une forme de prêt consenti par le gouvernement. Donc, si on garde à l'esprit qu'il s'agit en réalité de 150 000$, la facture d'impôts devient beaucoup plus facile à digérer. 


À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont propriétaires de Barrage investissement privé, une firme montréalaise de gestion d'actifs.

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

REER: 6 conseils avant d'emprunter pour investir

23/02/2014 | Thomas Cottendin

Vous songez à emprunter afin de cotiser à votre REER avant la date limite? Voici six points à considérer.

REER/CELI: 64% des épargnants ramassent l'argent cotisé à la hâte

13/02/2014 | Thomas Cottendin

Deux Canadiens sur trois prévoyant cotiser à un REER et/ou un CELI déclarent ne pas avoir assez mis d'argent de côté.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

L'impressionnante renaissance du chemin de fer

Édition du 19 Avril 2014 | Bernard Mooney

Les sociétés de chemin de fer en Amérique du Nord vivent une impressionnante renaissance depuis maintenant plus de ...

Transat, un titre en route vers de meilleurs jours

Édition du 19 Avril 2014 | François Pouliot

L'histoire s'amorce il y a quelques jours, au moment où notre collègue Martin Jolicoeur revenait d'une rencontre avec ...

Pourquoi le secteur de l’énergie peut continuer à se démarquer

Le secteur de l’énergie devrait profiter des cours du pétrole et du gaz et de la rotation vers les secteurs sous-évalués