Le bitcoin pourrait atteindre 100 000$. Que faire?

Publié le 15/09/2017 à 17:06

Le bitcoin pourrait atteindre 100 000$. Que faire?

Publié le 15/09/2017 à 17:06

(Photo: 123rf.com)

Il y a plus de 3 ans, Warren Buffett s’était prononcé sur la valeur du bitcoin. Selon lui, il s’agissait d’un mirage.  Depuis son commentaire, une unité de cette monnaie digitale s’est appréciée par un facteur de 6. Difficile de faire autant de rendements avec des investissements qui ne sont «pas» des mirages!


Nous avions traité du sujet l'an dernier. Tout comme M. Buffett, nous exprimions des réticences face à la popularité de cette monnaie. Tout récemment, le chef de la direction de la banque JP Morgan Chase (N.Y., JPM), Jamie Dimon, émit un commentaire qui provoqua beaucoup de réactions au sein des adeptes du bitcoin. Il qualifia littéralement cette monnaie de «fraude», et la compara à la tulipomanie, qui survint en 1637 dans la région des Pays-Bas. Évidemment, l’opinion de M. Dimon est peut-être influencée par sa position de banquier. Ce ne serait probablement pas dans l’intérêt des banques d’assister à la prolifération de monnaies non réglementées.


Un analyste qui avait prédit un prix de 2000$ pour le bitcoin, projette maintenant un prix de 100 000$ dans 10 ans! Par conséquent, un achat au prix actuel de 3650$ produirait un rendement annualisé de 39%. Avec autant d’opinions divergentes, comment s’y retrouver?


Tout d’abord, investir sans avoir une bonne idée de la valeur d’un titre ou d’un investissement quelconque s’apparente à de la spéculation. Chaque fois que nous acquérons un titre, nous basons notre décision en fonction de la valeur estimée. Dans le cas du bitcoin, à quoi correspond cette valeur? Si vous interrogez différentes personnes, vous obtiendrez toutes sortes de réponses. Certains pensent que sa valeur est nulle, alors que d’autres lui attribuent une valeur beaucoup plus élevée, sans toutefois être très précis.


La thèse d’un investissement dans une telle monnaie se résume probablement ainsi: elle constituerait la devise de l’avenir, et deviendra en forte demande. Elle n’est pas régulée par aucun gouvernement, et sa quantité ultime serait limitée à 21 millions d’unités. Par conséquent, elle ne peut que s’apprécier.


Étant donné la forte hausse des dernières années, difficile de contredire ses adeptes. Cependant, nous pensons que pour qualifier un investissement, nous devons être en mesure de déterminer une certaine valeur. Un investisseur qui prend ses décisions en se disant simplement que tout ce qu’il achète devrait éventuellement monter court à la catastrophe selon nous.


Si vous achetez du bitcoin en n’ayant aucune idée de sa valeur, vous courrez le risque d’être assujetti aux biais cognitifs et émotionnels dont sont affectés bien des investisseurs, particulièrement à leurs débuts en Bourse. Par exemple, si vous payez 3650$ aujourd’hui, et qu’il double à 7200$ en deux mois, que faites-vous? Vous vendez de peur d’être trop gourmand, ou vous conservez? Si par malheur, il revient à 3650$, quel sera votre réaction? Vous songez au fait que vous auriez dû le vendre à 7200$, ou vous sautez de joie à l’idée d’augmenter votre position au même prix que vos premiers achats? Supposons maintenant qu’il s’effondre à 2000$ au lieu de grimper: vous aurez des regrets ou vous en rachetez simplement?


Gardons à l’esprit que pendant tout le temps qu’un investisseur détient ses bitcoins, il portera attention à tout ce qu’il peut entendre ou lire sur le sujet, l’exposant ainsi au risque de prendre des décisions impulsives. Un haut dirigeant d’une banque vient de déclarer qu’il s’agit d’une fraude? L’investisseur se dit qu’il devrait vendre. Un expert dans le domaine estime que le bitcoin atteindra 100 000$ à long terme? L’investisseur se dit qu’il devrait plutôt en racheter…


Personnellement, lorsque nous achetons des actions, nous avons estimé au préalable leur valeur, ce qui facilite énormément la prise de décision. Si le titre baisse, nous sommes heureux d’augmenter la position. Si le titre monte, nous savons à quel point nous devons réduire ou vendre. En l’absence de notre estimé, nous nous adonnerions à la spéculation. Nous achèterions et nous nous croiserions les doigts.


En conclusion, si vous n’avez pas une bonne idée de ce que devrait valoir votre investissement dans quelques années, vaut mieux s’abstenir.


 


 Au sujet des auteurs du blogue: Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com


 


 


 


 


 

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Le marché du Bitcoin s'essouffle

30/10/2018 | AFP

Les échanges de bitcoins ont représenté 27,2 milliards de dollars ce mois-ci contre 34 milliards pour octobre 2017.

Un géant de la finance avance ses pions dans les cryptomonnaies

15/10/2018 | AFP

Fidelity Investment est l’une des premières grandes sociétés américaines à s’être penchée sur le bitcoin, il y a 5 ans.

Blogues similaires

Serait-il temps de jouer Lowe's ?

Édition du 08 Décembre 2018 | François Pouliot

La fermeture de neuf magasins Rona au Québec a fait couler beaucoup d'encre dernièrement. Signal de faible intérêt ...

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne