Europe : une importante leçon à retenir

Publié le 14/10/2012 à 13:14, mis à jour le 14/10/2012 à 13:41

Europe : une importante leçon à retenir

Publié le 14/10/2012 à 13:14, mis à jour le 14/10/2012 à 13:41

© Madmaxer | Dreamstime.com

BLOGUE. 


Beaucoup d'encre continue de couler au sujet des problèmes en Europe. Nous prévoyons que la situation persistera encore pendant quelques années. Et actuellement, nous assistons à une certaine restructuration des sociétés les plus solides. Elles tendent à migrer des pays en difficulté vers des contrées plus vertes. 


Tout récemment, l'embouteilleur  Coca-Cola Hellenic, détenu à 23% par le grand fabricant de la populaire boisson gazeuse Coca-Cola, déménage son siège social. L'entreprise quitte la Grèce pour s'installer en Suisse, et son titre sera dorénavant inscrit à la bourse de Londres. Or, ce titre à lui seul représentait environ 20% de la valeur boursière grecque. 


Cette prise de décision n'a pas été influencée par les consommateurs grecs. Comme 95% des revenus proviennent de l'extérieur du pays, les problèmes de ce dernier exercent peu d'impact sur ses recettes. Toutefois, les grandes sociétés doivent considérer le climat fiscal et financier dans leurs décisions d'affaires. La Suisse est plus attrayante, et la bourse de Londres offre un marché boursier beaucoup plus liquide. La récente décision de Coca-Cola Hellenic empirera le phénomène. Chaque fois qu'une société quitte le navire grec, la bourse du pays perd un peu plus de son efficacité, et les recettes fiscales s'amenuisent. Une très mauvaise tendance se crée, alors que d'autres entreprises évalueront la possibilité de se joindre au mouvement de migration. 


À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont propriétaires de Barrage investissement privé, une firme montréalaise de gestion d'actifs.

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Trop d'investisseurs laissent dormir leurs liquidités

BLOGUE. Les liquidités représentent 25% des portefeuilles dans le monde. Voici ce que doit faire l'investisseur avisé.

Investir: les choix de Stéphane Rochon, de BMO Nesbitt Burns

Stéphane Rochon, de BMO Nesbitt Burns nous expose ses perspectives pour les marchés et ses meilleures idées.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Après les hedge funds, quelle sera la nouvelle mode financière?

BLOGUE. Calpers a annoncé qu'elle éliminait les hedge funds de ses portefeuilles, un dur coup pour leur réputation.

Sans-fil: Wind vient-elle de sortir Québecor?

16/09/2014 | François Pouliot

BLOGUE. L'arrivée de nouveaux actionnaires chez Wind semble sonner le glas de l'expansion sans-fil. Vraiment?

La baisse des ressources : pas un mauvais présage

Les cours des matières premières sont à leur plus bas en 5 ans. Mauvais signe pour l’économie mondiale?