Combien vous devriez avoir économisé en ce moment

Publié le 11/03/2017 à 12:11

Combien vous devriez avoir économisé en ce moment

Publié le 11/03/2017 à 12:11

Vous êtes jeune, dans la quarantaine ou près de la retraite? Avez-vous une idée du montant minimum qui devrait figurer dans la valeur totale de vos investissements? Cet article fournit des pistes intéressantes.


Selon Kimmie Greene, du créateur de logiciels Intuit, un jeune dans la vingtaine devrait épargner 25% de son salaire. Une fois arrivé à l’âge de 30 ans, il devrait avoir amassé l’équivalent d’une année de salaire. Pour les années suivantes, elle suggère ces objectifs: 


35 ans : 2 années de salaire;


40 ans : 3 années;


50 ans : 5 années;


65 ans : 8 années.


Ces données fournissent des pistes intéressantes dans de nombreuses situations, puisqu'elles sont ajustées en fonction de l'importance du revenu. Donc, l'effort à consacrer à son plan de retraite ne devrait pas varier beaucoup d'un individu à l'autre. Mentionnons toutefois que certaines personnes éprouvent du mal à épargner avec un salaire de 200 000$, alors que d’autres y arrivent aisément avec 40 000$. 


Notez que les indications de multiples ci-haut sont des minimums. Ces estimations constituent-elles des objectifs réalisables par tous? Ou à l'inverse, sont-elles suffisantes?


Une personne à la discipline financière de fer n’éprouvera point de difficultés à respecter ces minimums. Économiser 25% de son salaire tous les ans donne un sérieux coup de main à sa valeur nette avec le temps. Si nous incorporons de bons rendements boursiers, immobiliers ou autres dans le calcul, les objectifs deviennent facilement atteignables, et permettent même un certain relâchement dans la discipline d’épargner.


C’est pourquoi nous viserions une accumulation un peu plus substantielle pour les investisseurs affichant une bonne tolérance au risque. En obtenant le moindrement des rendements satisfaisants en Bourse, on peut espérer bien plus que 8 fois son salaire à l’âge de 65 ans.


Qu’arrive-t-il si le salaire augmente de façon importante entre la trentaine et l’objectif final? Un investisseur risque-t-il de rater sa cible? En effet, si votre salaire double, vous devrez avoir amassé deux fois plus d’argent. Donc, le multiple de 8 fois suggéré pour la retraite devient en réalité 16 fois si l’on base le calcul sur le salaire gagné à 30 ans.


Supposons un revenu de 30 000$ à 30 ans. Si celui-ci passe à 70 000$ à 65 ans, le montant nécessaire grimpera à 560 000$ (70 000$ x 8). Or, en partant d’un simple capital de 30 000$, il suffit de générer 9% de rendement par an afin de réaliser l’objectif. Notez ici que nous n’avons inclus aucun montant épargné!


Par conséquent, les objectifs de Mme Greene nous semblent plus que réalistes. Toutefois, nous doutons qu’ils soient suffisants pour une retraite confortable, à moins de compter sur les prestations gouvernementales, comme le Régime de rentes du Québec et la Pension de la sécurité de la vieillesse.


Compte tenu de l’espérance de vie qui s’améliore en fonction des avancées médicales, on doit se préparer à la possibilité de vivre une longue retraite. Il faut également inclure les imprévus : maladie, krach boursier, épuisement des fonds du gouvernement pour les prestations, etc.


Par conséquent, nous préconisons la recherche de l’indépendance financière, plutôt que de chercher à obtenir les minimums nécessaires pour la retraite. Si vous atteignez cette indépendance dès l’âge de 50 ans ou moins, vous vous assurerez de survivre à la plupart des imprévus possibles.


 


Au sujet des auteurs du blogue: Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com



À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Too big to grow

15/02/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Avons-nous raison de protéger Bombardier et autres SNC-Lavalin contre vents et marées? Hum, pas sûr...

Les prêts bancaires en Chine atteignent un niveau record en janvier

15/02/2019 | AFP

C'est une manière de gonfler les liquidités disponibles dans le système financier alors que son économie ralentit.

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.