L'humeur changeante d'un analyste sur Apple Seuls les fous ne changent pas d'idée. Toutefois, on doit se poser des questions sur le travail de certains analystes.
Un secteur qui devient soudainement intéressant BLOGUE. Nous avons toujours boudé le secteur des ressources naturelles. La situation actuelle constitue une exception.
Le double effet «Davis» Acheter des titres de sociétés à bons prix et aux profits déprimés rapportent gros lorsque le vent tourne.
La popularité de la Bourse canadienne tiendra-t-elle le coup? BLOGUE. Encore une fois cette année, il semble que le Canada avait la cote auprès des investisseurs en 2014. À tort.
Un pari sur le rebond du brut Le dirigeant d'une importante pétrolière joue avec le feu en pariant sur le prix du pétrole.
La difficulté d'investir dans les ressources Investir est réussir de façon constante dans le secteur des ressources naturelles n'est pas chose facile.
Gare aux valeurs au livre surévaluées Avant d'acquérir un titre sous sa valeur liquidative, il faut s'assurer de cette valeur.
L'argent fait-il le bonheur? Vous trouverez peut-être ici la raison pour laquelle certaines personnes riches ne trouvent jamais le bonheur.    
Certains épargnants contribueraient aux écarts de richesse BLOGUE. Souvent sans le savoir, les épargnants favorisent l'enrichissement des mieux nantis.        
M. Buffett adorait-il vraiment la société Tesco? Emprunter les idées des meilleurs investisseurs aveuglément comporte des risques.  

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Y a-t-il une «bulle» dans la biotech?

06/05/2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Les titres de biotechnologie et du secteur de la santé sont en feu. Mais on ne peut pas parler de bulle

Desjardins perd son âme: Vade retro Satana!

04/05/2015 | François Pouliot

BLOGUE. Le Mouvement Desjardins a-t-il vraiment perdu son âme?

Sans-fil : la décision du CRTC moins bénigne qu'il n'y paraît

Mis à jour le 06/05/2015 | Dominique Beauchamp

Même si le CRTC n'impose pas des tarifs minimum d'itinérance, une concurrence plus durable s'installe pour les géants.