Un nécessaire renouveau


Édition du 30 Juin 2018

«Non, le capitalisme n'est pas too big to fail. Aujourd'hui, trop d'indicateurs sont au rouge pour ne pas s'inquiéter : regardez simplement l'épidémie de burn-out qui frappe les pays occidentaux, tous ces gens qui travaillent si fort qu'ils en tombent malades, sans même ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

Mis à jour le 14/02/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Ce sont les chiffres sur les ventes au détail aux États-Unis qui ont déstabilisé les marchés.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

25/01/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Après une chute de 25%, elle connaît son plus fort gain en dix ans. Le hic: ce n'est pas celle que vous espériez.

À la une

Tofu: Soyarie ne suffit pas à la demande

14:26 | Anne-Marie Tremblay

PME DE LA SEMAINE. L'usine de Soyarie tourne 6 jours sur 7, 24 heures sur 24.

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.