Savez-vous gérer les attentes ?

Publié le 22/11/2012 à 08:29, mis à jour le 22/11/2012 à 13:45

Savez-vous gérer les attentes ?

Publié le 22/11/2012 à 08:29, mis à jour le 22/11/2012 à 13:45

BLOGUE. On ne le dit jamais assez, gérer les attentes , que ce soit entre partenaires d'affaires ou avec des clients, c'est important. Lors de sa conférence à l'ACEE , le 10 novembre dernier, Jasmin Bergeron, a fait un rappel sur le sujet. Voici ce que j'ai retenu.


Tenir ses engagements, c'est tenir à sa réputation


Lorsque vous vous engagez ou confirmez un intérêt pour un projet à une personne, que ce soit à un client ou à un partenaire, assurez-vous de tenir votre engagement. Ça peut vous sembler banal dit comme ça, mais ce n'est pas toujours évident. Les entrepreneurs ont parfois tendance à s'éparpiller et à promettre des choses, qui en réalité n'ont pas vraiment le temps de faire. J'ai compris, avec le temps, qu'il fallait mieux dire non tout de suite à un projet ou ou encore le quitter dès que nous savons que nous n'avons plus le temps de s'y impliquer.


En effet, en nous montrant intéressé pour un projet quelconque, nous créons des attentes envers l'autre et nous pouvons le décevoir si nous ne respectons pas notre engagement.  Assurez-vous toujours de tenir vos engagements ou encore de ne pas faire de promesses si vous ne pensez pas pouvoir y donner suite,  car cela peut avoir un impact sur votre crédibilité ou votre réputation. 


Surprendre c'est savoir planifier les imprévus


Lorsque vous établissez l'échéancier de votre projet, allouez toujours plus de temps que prévu. Votre client sera des plus satisfait si vous lui remettez le travail demandé à l'avance . Aussi, les imprévus seront plus facile à gérer et éviteront d'augmenter les délais de votre échéancier. J'ai, pour ma part, déjà fait l'erreur de donner une date de remise à un client en fonction de l'échéancier d'un pigiste que j'avais engagé et qui n'a pas réussi à livrer à temps le mandat que je lui avais donné. Quelle erreur ! Mon client s'attendait à une date de livraison précise et j'étais à la merci de ce pigiste qui n'a pu répondre à la date fixée. J'aurais dû prévoir quelques jours de plus pour être en mesure de respecter l'engagement. J'ai beaucoup appris de cette expérience qui m'a permis de me corriger rapidement.


Connaître les attentes à l'avance, c'est savoir s'outiller 


Lorsque vous débutez un mandat, pensez à demander à votre client quelles sont ses attentes. C'est un détail qui est parfois oublié par plusieurs, surtout dans les débuts. Le fait de connaître les attentes à l'avance permet de s'ajuster lors de ses présentations et de s'outiller autrement durant tout le mandat. Cela nous permet également de bien gérer la relation client.


Et vous , que faites-vous pour mieux gérer les attentes ?



•••••••••••••••••••••••••


Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.


Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.


•••••••••••••••••••••••••


Désirez-vous en savoir plus sur la création, animation et gestion de communautés Web ? Je vous invite à consulter le blogue de mon entreprise, Niviti . Vous pouvez également échanger avec moi sur Twitter : @kimauclair


À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Sur le même sujet

Holvi, la start-up finlandaise qui veut remplacer les banques

31/08/2014 | Julien Brault

BLOGUE. Rencontre avec un jeune entrepreneur qui a lancé une banque en ligne.

Endomondo : l'Ă©toile montante de l'Ă©cosystĂšme de start-ups de Copenhague

28/08/2014 | Julien Brault

On entend moins parler des start-ups de Copenhague que de celles de ses voisins comme Stockholm (Spotify) et Helsinki ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

En affaires, on ment plus souvent aux femmes

BLOGUE. Les femmes seraient perçues comme plus faciles à tromper. C'est pourquoi on leur mentirait plus.

Êtes-vous fort ou utile?

Les parents savent de quoi je parle : Thomas le train est une locomotive utile!

Fonds de solidarité: quand le service à la clientÚle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possÚde une partie de mon REER dans le Fonds de ...