Les motivations des gens à joindre une entreprise en démarrage

Publié le 31/01/2013 à 08:36, mis à jour le 31/01/2013 à 08:44

Les motivations des gens à joindre une entreprise en démarrage

Publié le 31/01/2013 à 08:36, mis à jour le 31/01/2013 à 08:44

BLOGUE. J'ai récemment pris connaissance de l'article Are Startup Employees Motivated by Money? sur Forbes. 


L'auteur de cet article explique les différentes motivations des individus à joindre une entreprise en démarrage. Il mentionne, entre autres, que l'argent n'est pas ce qui les stimule le plus.


Je suis du même avis. Je crois aussi que c'est l'aventure entrepreneuriale qui dépasse le désir monétaire. Il amorce le défi et l'autonomie chez la personne concernée.


À part l'aventure entrepreneuriale, qu'est-ce qui motiverait aussi des  personnes à joindre votre projet en démarrage ? Quand on y pense, c'est important de le savoir. Ça peut nous permettre d'économiser beaucoup de sous dès le départ. 


Je vous partage, à ma façon,  ce que je retiens de l'article. Ce billet complète bien un autre article déjà publié sur mon blogue: Comment attirer des collaborateurs bénévoles à vos projets?


Ce qui motive les gens à joindre une entreprise en démarrage :


La mission du projet


La mission doit être claire et la culture d'entreprise doit être développée autour d'elle. C'est important de donner l'impression aux gens qu'ils travaillent sur quelque chose de vraiment important et qu'ils auront du plaisir à le faire. 


La reconnaissance


Féliciter les gens qui s'impliqueront dans votre projet devra se faire régulièrement.  Je pense ici à une personne qui est actuellement à temps partiel dans mon projet. Il aime savoir que ses réalisations sont mises en avant plan et que plusieurs personnes pourront voir ce qu'il fait.


Faire ce qu'ils aiment


L'emploi doit permettre aux personnes qui se joignent  à vous de faire ce qu'ils aiment toute la journée. La personne qui collabore avec moi à temps partiel présentement est qualifié et a la formation académique pour travailler dans son domaine d’activité. Cet employé a l’occasion de mettre en pratique , son autonomie, ses talents et ses forces dès le début du projet tandis qu’en agence, il aurait été plutôt exécutant. Il n’appliquerait pas nécessairement ce qu’il aime faire, surtout dans la première année. 


La possibilité d'avoir une place importante dans l'entreprise


Les employés devront être en mesure de dire leur opinion et d'avoir un contrôle sur leur travail. Il faut éviter à tout prix qu'ils se sentent comme des exécutants. Il est important de leur permettre d'afficher leur créativité.


Voyez-vous d'autres sources de motivation ? Êtes-vous un employé d’une entreprise en démarrage? Qu'est-ce qui vous motive le plus?


•••••••••••••••••••••••••


Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat. 


Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.


•••••••••••••••••••••••••


Désirez-vous en savoir plus sur la création, animation et gestion de communautés Web ? Je vous invite à consulter le blogue de mon entreprise, Niviti . Vous pouvez également échanger avec moi sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Sur le même sujet

Comment relancer les introductions en Bourse

Dans le numéro du 1er novembre, Les Affaires s’intéresse à la faiblesse des insscriptions en Bourse au Québec.

60 secondes avec: Sébastien Matykowski, de Capival

Édition du 01 Novembre 2014 | François Normand

Quel est l'état de l'entrepreneuriat en France ? Est-il difficile d'y lancer une entreprise ?L'entrepreneuriat se ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Soigner sa e-réputation

Aujourd’hui, le web fait partie de notre mode de vie. Malgré tout le rapprochement, la flexibilité ...

Disparition des marques Jacob et Magnan : que le meilleur gagne

23/10/2014 | Stéphanie Kennan

Après une saga de quelques mois, Jacob disparaîtra définitivement du paysage commercial québécois.

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...