Devrait-on continuer à travailler sur un projet d'entreprise qui tarde à lever ?

Publié le 10/01/2013 à 08:41, mis à jour le 11/01/2013 à 10:44

Devrait-on continuer à travailler sur un projet d'entreprise qui tarde à lever ?

Publié le 10/01/2013 à 08:41, mis à jour le 11/01/2013 à 10:44

BLOGUE. Comme plusieurs entrepreneurs, j'ai souvent ressenti le besoin de renoncer à un projet d'entreprise parce qu'il ne levait pas comme je le souhaitais. Peut-être éprouvez-vous ce sentiment en ce début d'année. Je veux partager avec vous certaines raisons pourquoi vous devez persister et continuer à travailler sur votre idée. Du moins, vous encourager à ne pas fermer la porte et continuer d'y travailler.


Les voici : 


Vous avancez et gagnez de l'expérience


En choisissant de continuer à développer votre idée, vous apprenez et développer une riche expérience dans un domaine précis. À titre d'exemple, en ce qui me concerne, en continuant d'opérer MacQuébec,  j'ai pu développer des aptitudes nouvelles  dans l'animation et la gestion de communauté Web. J'ai aussi appris le marketing en ligne, la vente d'espace publicitaire, la rédaction Web, la gestion d'un podcast, le développement d'affaires, la gestion d'équipe, etc. Ces expériences m'apportent beaucoup de crédibilité dans ce que je fais aujourd'hui chez Niviti.


Vous faites progresser votre idée


Un projet ne meurt jamais sauf si vous cessez d'y croire et que vous décidez de le quitter. En choisissant de continuer de travailler sur un projet, vous le faites évoluer et comprenez mieux vos erreurs. Vous êtes également poussé à faire de la recherche pour saisir des occasions afin de l'améliorer. En ce qui me concerne, c'est un peu grâce à MacQuébec que j'ai développé davantage Niviti.


Vous avez un projet qui vous appartient


Il y a plusieurs avantages à avoir un projet qui nous appartient. Un projet Web, par exemple, peut vous permettre de rencontrer des gens exceptionnels, tester rapidement de nouvelles connaissances acquises , recevoir des invitations pour assister à des événements, etc. C'est toujours plaisant de pouvoir dire que c'est à nous !


Vous prenez de l'avance dans un domaine pointu


Plusieurs entrepreneurs ont débuté avec une idée dont personne ne croyait. Ils ont malgré tout réussi à changer le monde à leur façon. Qui sait, vous êtes peut-être un grand visionnaire. Votre idée est nouvelle et la société n'est pas prête à voir les changements que vous avez en tête. En la conservant et continuant à la développer et surtout à en parler, vous devenez crédible et serez une référence plus tard.


Vous est-il déjà arrivé de quitter un projet d'entreprise et réaliser plus tard qu'il aurait été préférable de continuer ? Si vous êtes concerné, j'aimerais vous entendre à ce sujet.



•••••••••••••••••••••••••


Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.


Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.


•••••••••••••••••••••••••


Désirez-vous en savoir plus sur la création, animation et gestion de communautés Web ? Je vous invite à consulter le blogue de mon entreprise, Niviti . Vous pouvez également échanger avec moi sur Twitter : @kimauclair


À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Sur le même sujet

Le Founder Institute Montréal cherche à débusquer jusqu'à 50 nouveaux entrepreneurs

24/11/2014 | Julien Brault

Le chapitre montréalais du Founder Institute a commencé ce lundi à accepter les candidatures de ...

L'entreprise, socle de prospérité

Édition du 22 Novembre 2014 | Robert Dutton

CHRONIQUE. Un sondage CROP mené il y a environ un an dégage un portrait troublant du rapport des Québécois avec ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Ralenties par leur conjoint et non leurs enfants

Ralenties par leur conjoint et non leurs enfants Soupir. Une nouvelle étude dans le Harvard Business Review ...

Signature de Québec : un accent qui déçoit

18/11/2014 | Stéphanie Kennan

Chaque fois qu’un gouvernement ou qu’un organisme public ose investir en branding, on entend les mêmes rengaines.

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...