Des pistes pour vendre ses services

Publié le 04/10/2012 à 08:56, mis à jour le 04/10/2012 à 11:54

Des pistes pour vendre ses services

Publié le 04/10/2012 à 08:56, mis à jour le 04/10/2012 à 11:54

Christiane Germain, Coprésidente et cofondatrice du Groupe Germain [Photo : Martin Martel]

BLOGUE. Vendre et convaincre les gens de faire appel à vos services n'est pas une mince tâche. Ce n'est pas un talent donné à tous. Il existe toutefois des pistes pour y parvenir.


Je vous partage les pistes que je retiens d'une petite entrevue par courriel avec Christiane Germain, Coprésidente et cofondatrice du Groupe Germain Hospitalité, tandis qu'elle recevait le prix Veuve Clicquot de la femme d’affaires, qui récompense chaque année dans 27 pays, des femmes qui participent activement au monde des affaires et partagent les qualités de Madame Clicquot Ponsardin: esprit d’entreprise, créativité et détermination. J'y ai ajouté mes idées et quelques commentaires personnels.


Racontez une histoire


Expliquer sous forme d'histoire comment vous êtes parvenu à offrir vos services ou créer votre produit peut vous aider à convaincre un client potentiel de faire affaire avec vous. C'est un élément qui apporte selon moi beaucoup de crédibilité à votre présentation. Pour ma part, lorsque je rencontre un nouveau client, j'aime partager mon parcours avec les communautés Web. Je leur parle, entre autres, de MacQuébec, que j'ai créé en 2005 et de mon intérêt pour ce domaine d'activité qui est lié avec le fait que je sois malentendante de naissance. 


Maîtrisez votre offre de services


Bien communiquer son offre de services est essentiel. Avant de la diffuser sur le Web, assurez-vous que votre public cible puisse bien la comprendre. Évitez d'être trop poétique et d'utiliser des mots complexes. Pour ma part, ce qui m'a grandement aidé à maîtriser mon offre de services est de l'écrire dans un langage simple et compréhensible par tous. Je l'ai fait valider par des gens qui n'avaient aucune connaissance dans le Web.


Préparez-vous


Connaître le profil de nos clients potentiels est très important avant d'aller présenter ses services. Vous devez prendre l'habitude de vous informer à leurs sujets et d'adapter votre discours en fonction de votre interlocuteur.


«Je ne présente pas le même contenu lorsque je m’adresse à un investisseur que quand je m’adresse à un partenaire immobilier», précise Christiane Germain. Assurez-vous d'être bien préparé avant chaque rencontre et osez personnaliser votre approche. Puisque j'aime apprendre des autres, afin de personnaliser mon approche, je pose souvent des questions en lien avec le métier de mon prospect. Je m'intéresse, par exemple, aux difficultés qu'il rencontre ou je le félicite de façon sincère pour un prix qu'il a reçu ou une de ses réalisations.


Restez vous-même et soyez confiant


De manière générale le succès en affaires revient plus à une question de confiance peu importe si vous êtes une femme ou un homme, selon Christiane Germain. Je partage son avis. Vous avez plus de chances de réussir à convaincre et vendre vos services lorsque vous restez vous-même, que vous avez confiance en vous et que vous mettez vos forces en avant-plan. En ce qui me concerne, au début de ma carrière, je n'affichais pas mon problème de surdité à mes clients potentiels. En cours de route, lorsque j'ai commencé à expliquer qu'il y avait un lien entre le fait que j'étais malentendante de naissance et ma passion pour les communautés Web, j'ai vu un grand changement. Avec le temps, j'avais plus confiance en mes moyens et cela m'a permis d'apprendre autrement à vendre mes services en utilisant mes forces.


Inspirez-vous de l'Élevator Pitch


Souvent utilisé par les entrepreneurs en recherche d’un financement auprès d’anges financiers/investisseurs et VC pour leur «start-up», L’Elevator pitch est une courte présentation de 30 à 60 secondes de ce que vous faites et démontre pourquoi une personne devrait travailler avec vous. Vous pouvez vous en inspirer pour pratiquer autrement votre présentation devant un futur client. J'ai fait cet exercice à quelques reprises. Cela m'a amenée ensuite à retenir les phrases clés pour bien vendre mes services.


Et vous, quels sont vos trucs pour mieux vendre vos services ?


••••••••••••••••••••••••• 


 


Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat. 


Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.


••••••••••••••••••••••••• 


Désirez-vous en savoir plus sur la création, animation et gestion de communautés Web ? Je vous invite à consulter le blogue de mon entreprise, Niviti . Vous pouvez également échanger avec moi sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

En affaires, on ment plus souvent aux femmes

BLOGUE. Les femmes seraient perçues comme plus faciles à tromper. C'est pourquoi on leur mentirait plus.

Êtes-vous fort ou utile?

08/08/2014 | Stéphanie Kennan

Les parents savent de quoi je parle : Thomas le train est une locomotive utile!

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...