Connaissez-vous les cellules de réussite ?

Publié le 21/11/2013 à 11:22, mis à jour le 26/11/2013 à 14:02

Connaissez-vous les cellules de réussite ?

Publié le 21/11/2013 à 11:22, mis à jour le 26/11/2013 à 14:02

BLOGUE. Vous connaissez déjà, sans doute, mon intérêt pour le mentorat. Plus précisément l’apprentissage par le partage d’expérience.


J’aimerais vous faire part d’une belle initiative qui fait référence à un article déjà publié sur mon blogue personnel dans lequel je partageais différentes façons d’apprentissage grâce aux expériences des autres. L’une d’entre elles était de participer à des groupes de perfectionnement collaboratif.


Je cite :


Les groupes de perfectionnement collaboratif sont des groupes permettant aux entrepreneurs de se rencontrer à une fréquence déterminée à l’avance. Une fois par mois, par exemple. Ils vont chercher ensemble de l’énergie qu’ils ne trouvent pas nécessairement avec leur entourage. À chaque rencontre, les entrepreneurs échangent sur une thématique précise en fonction des besoins des personnes faisant partie du groupe qui est généralement composé d’entrepreneurs et travailleurs autonomes dont l’expertise n’entre pas en compétition. Même si la formule de base est semblable, il existe différents types de groupes. J’ai, pour ma part, déjà fait partie du club des mentorés de la Fondation de l’entrepreneurship. Je sais que le SAJE entrepreneurs offre également ce type de service. Vous pouvez également vous renseigner sur les groupes Mastermind.


L’initiative en question est une cellule de réussite dans votre entreprise. J’ai pris connaissance de cette idée en lisant le blogue de Climerio Silva, Président du Groupe financier Millénium Inc.


Le concept est inspiré en quelque sorte du groupe de perfectionnement collaboratif dont je fais part plus haut. Il s’agit de plusieurs personnes qui se réunissent périodiquement dans le but de soutenir une entreprise dans ses efforts de croissance. Ce groupe de personne agit comme un conseil d’administration. Il se concentre sur la résolution de problèmes, l’innovation et la croissance accélérée des projets.


Sur le blogue de Climerio on peut lire ce qui suit : 


Une cellule de réussite peut être composée d’un entrepreneur ou d’un groupe d’entrepreneurs œuvrant dans le même domaine d’activités ou dans des domaines connexes. La cellule de réussite est animée par un coach, idéalement certifié en gestion de groupes « Mastermind ». La cellule de réussite peut aussi être composée, par exemple : d’un spécialiste en gestion de projets; d’un spécialiste en marketing; d’un coach d’affaires; d’un spécialiste en rayonnement web; d’un planificateur financier; d’un comptable; d’un fiscaliste; d’un conseiller en ressources humaines agréé.


Ce que je trouve intéressant avec cette idée c’est que cela permet aux fondateurs d’une entreprise d’avoir accès à plusieurs expertises rapidement. Donc cela facilite, en quelque sorte, l’atteinte des objectifs.


Je vous invite à lire l’article en question pour en savoir plus : Avez-vous une cellule de réussite dans votre PME?


Bonne lecture.


P.S. Cet article est mon dernier sur ce blogue. Je vous invite maintenant à me suivre sur mon blogue personnel ainsi que celui de Niviti. Un grand merci à toute l’équipe de Lesaffaires.com de m’avoir donné l’opportunité d’écrire ici. J’ai beaucoup apprécié cette aventure.

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Blogues similaires

Ralenties par leur conjoint et non leurs enfants

Ralenties par leur conjoint et non leurs enfants Soupir. Une nouvelle étude dans le Harvard Business Review ...

3 idées marketing inspirées de la campagne électorale

31/08/2018 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Un peu d'originalité nuit rarement, et offre la possibilité de réveiller l'attention du public visé...

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...