WCIT 2012 : Le futurologue d'Intel soutient que la technologie n'a plus d'importance

Publié le 23/10/2012 à 17:51, mis à jour le 24/10/2012 à 10:28

WCIT 2012 : Le futurologue d'Intel soutient que la technologie n'a plus d'importance

Publié le 23/10/2012 à 17:51, mis à jour le 24/10/2012 à 10:28

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE. Prédire le futur est aussi ardu que périlleux. Pourtant, une brochette de conférenciers de premier plan ont accepté de le faire dans le cadre du Congrès mondial des technologies de l'information (WCIT), qui se déroule en ce moment à Montréal. Interrogés par Larry King, les participants à la table ronde «L’ère numérique et son impact sur notre société» se sont tous montrés optimistes.


Brian David Johnson, futurologue chez Intel, était le seul intervenant pouvant se targuer d’être un professionnel des prédictions. Il n’a rien prédit de renversant en affirmant que la production de processeurs de plus en plus petits permettrait de transformer n’importe quel objet en ordinateur. Il s’agit d’une tendance bien documentée, dans laquelle s’inscrivent notamment les lunettes intelligentes.


Dans les faits, ce qui m’a étonné dans les propos de Brian David Johnsonm, c’est ce qu’il a dit à propos de l’influence limitée de la technologie : « L’importance des technologies va diminuer au point où nous serons seulement limités par notre imagination. Bien plus que par la technologie, le futur sera déterminé par les actions des gens. »


Johnson a enchaîné en soutenant que c’est le facteur humain, notamment la peur, qui pourrait assombrir le développement des technologies : « Je suis un optimiste. Pour moi, la technologie est un outil et il appartient aux humains d’en faire une utilisation judicieuse. »


Philippe Kridelka, directeur du bureau new-yorkais de l’UNESCO, a abondé dans le même sens. Ce dernier a ainsi fait valoir qu’Internet pouvait être perçu comme une force d’uniformisation, mais qu’elle pouvait aussi bien être utilisée pour préserver la diversité culturelle : « Il y a 17 langues supportées sur Facebook, mais dans le monde, il en existe des milliers et Internet peut être utilisé pour les préserver. »


Cette prépondérance de l’être humain dans l’équation technologique a également été relevée par Tom Jenkins, président du conseil d’Open Text, durant sa conférence de lundi. Il a alors présenté un graphique où on pouvoit voir la rapidité avec laquelle l’audience en ligne de Facebook a dépassé celle de Google. « Malgré la quantité d’informations répertoriées sur Google et la puissance de calcul de ses serveurs, les internautes préfèrent poser des questions à leurs amis, a dit Tom Jenkins. Ce n’est pas étonnant, car les internautes sont des humains et ils préfèrent intéragir avec d’autres humains. »


 

À propos de ce blogue

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE est le blogue de Julien Brault, journaliste spécialisé en technologies et en capital de risque. Sa mission : présenter les start-ups d'ici et d'ailleurs qui sont en train de transformer le monde et traiter des dernières innovations technologiques dans tous les domaines.

Julien Brault
Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Les jeunes, rebutés par le prix à payer pour être maîtres chez eux

Édition du 27 Septembre 2014 | RenĂ© VĂ©zina

BLOGUE. Les jeunes ménages québécois ont de moins en moins les moyens d'accéder à la propriété.De 2011 à 2013, le ...

Nations Unies: une conférence sur l'égalité des sexes, pour hommes seulement

09:13

En janvier 2015, les Nations-Unies convient les hommes de la planètes à réfléchir sur l'égalité des sexes.

Trois trucs ultrasimples pour devenir un bon manager

29/09/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un bon manager se doit d'avoir une bonne oreille. Une très bonne oreille, même.