Stingray lancera une radio en ligne avec l'ambition de battre Pandora

Publié le 26/11/2012 à 15:37, mis à jour le 26/11/2012 à 15:55

Stingray lancera une radio en ligne avec l'ambition de battre Pandora

Publié le 26/11/2012 à 15:37, mis à jour le 26/11/2012 à 15:55

[Photo : Gillel Deslisle]

BLOGUE. Stingray Digital lancera Galaxie VIP, une radio en ligne, au courant du premier trimestre 2013. Le pdg de l’entreprise Éric Boyco, qui a pris la parole devant le Cercle canadien aujourd'hui, veut faire du nouveau service le numéro un du secteur.


Comme Pandora, Galaxie VIP permettra à ses abonnés d’écouter un nombre illimité de chansons en streaming. Aux dires d’Éric Boyco, le prix de l’abonnement sera similaire à ceux de ses compétiteurs. Ce qui le distinguera, toutefois, sera son modèle d’affaires basé sur les partenariats avec les câblodistributeurs, qui sont les principaux clients de Stingray.


Le service Galaxie VIP devrait ainsi être lancé en partenariat avec trois fournisseurs au Canada et un seul aux États-Unis. Pour le consommateur, la différence sera essentiellement qu’il verra apparaître le coût de son abonnement sur la facture de son câblodistributeur.


Malgré la feuille de route impressionnante de Boyco, son ambition pour Galaxie VIP est pour le moins audacieuse. Pandora, que le nouveau service concurrencera, est une entreprise publique valorisée à plus de 1,3 milliard de dollars américains. Spotify, dont l’offre est similaire, a quant à elle été valorisée à 3 milliards lors de son plus récent tour de financement.


Fondée en 2007, Stingray Digital a connu une croissance impressionnante, en grande partie grâce à des acquisitions qui se sont greffées à celles de The Karaoke Channel et de Galaxie. Depuis sa fondation, l’entreprise a fait l’objet d’investissements totalisant 125 millions de dollars. Aujourd’hui présente dans 65 pays, où elle a 75 millions d’abonnés, Stingray occupe une place enviable sur le marché mondial des chaînes de télé musicales.


Malgré la montée en force des services en ligne comme Netflix et Spotify, Éric Boyco ne croit pas que les consommateurs abandonneront un jour leur câblodistributeur : « Personne ne veut gérer une multitudes d’abonnements à différents services », raisonne-t-il.

À propos de ce blogue

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE est le blogue de Julien Brault, journaliste spécialisé en technologies et en capital de risque. Sa mission : présenter les start-ups d'ici et d'ailleurs qui sont en train de transformer le monde et traiter des dernières innovations technologiques dans tous les domaines.

Julien Brault

Sur le même sujet

Attentats: Google a supprimé des vidéos sur YouTube à la demande des autorités françaises

13/01/2015 | AFP

Le patron de Google France, Nick Leeder, a reconnu mardi que plusieurs vidéos «illégales» en ...

Google perd des parts de marché aux États-Unis, Yahoo! remonte

08/01/2015 | AFP

Google a perdu des parts de marché dans la recherche en ligne aux États-Unis, alors que Yahoo! amorce sa ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

«Si la Grèce disparaissait, on ne s'en apercevrait même pas»

Le seul fait que les marchés boursiers aient à peine bronché lundi en dit long.

Davos: et si le secteur financier se mettait au service du bien?

22/01/2015 | Diane Bérard

Blogue. Les investisseurs sous-utilisent leur pouvoir sur le bien commun, selon la pdg d'Alliance Trust Investments.

Quel est l'atout secret d'Ubisoft pour fidéliser ses employés?

BLOGUE. La guerre des talents est aujourd'hui féroce, surtout entre studios de jeux vidéos. Mais Ubisoft a une astuce.