Stingray lancera une radio en ligne avec l'ambition de battre Pandora

Publié le 26/11/2012 à 15:37, mis à jour le 26/11/2012 à 15:55

Stingray lancera une radio en ligne avec l'ambition de battre Pandora

Publié le 26/11/2012 à 15:37, mis à jour le 26/11/2012 à 15:55

[Photo : Gillel Deslisle]

BLOGUE. Stingray Digital lancera Galaxie VIP, une radio en ligne, au courant du premier trimestre 2013. Le pdg de l’entreprise Éric Boyco, qui a pris la parole devant le Cercle canadien aujourd'hui, veut faire du nouveau service le numéro un du secteur.


Comme Pandora, Galaxie VIP permettra à ses abonnés d’écouter un nombre illimité de chansons en streaming. Aux dires d’Éric Boyco, le prix de l’abonnement sera similaire à ceux de ses compétiteurs. Ce qui le distinguera, toutefois, sera son modèle d’affaires basé sur les partenariats avec les câblodistributeurs, qui sont les principaux clients de Stingray.


Le service Galaxie VIP devrait ainsi être lancé en partenariat avec trois fournisseurs au Canada et un seul aux États-Unis. Pour le consommateur, la différence sera essentiellement qu’il verra apparaître le coût de son abonnement sur la facture de son câblodistributeur.


Malgré la feuille de route impressionnante de Boyco, son ambition pour Galaxie VIP est pour le moins audacieuse. Pandora, que le nouveau service concurrencera, est une entreprise publique valorisée à plus de 1,3 milliard de dollars américains. Spotify, dont l’offre est similaire, a quant à elle été valorisée à 3 milliards lors de son plus récent tour de financement.


Fondée en 2007, Stingray Digital a connu une croissance impressionnante, en grande partie grâce à des acquisitions qui se sont greffées à celles de The Karaoke Channel et de Galaxie. Depuis sa fondation, l’entreprise a fait l’objet d’investissements totalisant 125 millions de dollars. Aujourd’hui présente dans 65 pays, où elle a 75 millions d’abonnés, Stingray occupe une place enviable sur le marché mondial des chaînes de télé musicales.


Malgré la montée en force des services en ligne comme Netflix et Spotify, Éric Boyco ne croit pas que les consommateurs abandonneront un jour leur câblodistributeur : « Personne ne veut gérer une multitudes d’abonnements à différents services », raisonne-t-il.

À propos de ce blogue

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE est le blogue de Julien Brault, journaliste spécialisé en technologies et en capital de risque. Sa mission : présenter les start-ups d'ici et d'ailleurs qui sont en train de transformer le monde et traiter des dernières innovations technologiques dans tous les domaines.

Julien Brault

Sur le même sujet

Netflix doit financer les réseaux de télécoms au Canada, selon Québecor

30/11/2015 | François Normand

Ottawa doit forcer Netflix à financer le développement des réseaux de télécommunications, selon le patron de Québecor.

Attentats: Anonymous accuse une entreprise de protéger des sites de l'État Islamique

Mis à jour le 19/11/2015 | Julien Abadie

Une entreprise de la Silicon Valley est accusée par Anonymous de fournir ses services aux sites de L'État Islamique.

Blogues similaires

Veut-on mettre en valeur l'énergie du Québec, oui ou non?

Édition du 06 Février 2016 | René Vézina

CHRONIQUE. La nouvelle politique énergétique du Québec sera finalement présentée quelque part en février. Il était ...

Rona: quelle est la responsabilité des administrateurs?

04/02/2016 | Diane Bérard

BLOGUE D'autres entreprises québécoises seront courtisées. Mais la responsabilité des CA va au-delà des actionnaires....

5 trucs ultrasimples pour redevenir optimiste au travail

02/02/2016 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Projet en panne, départ d'un employé clé, faux bond d'un partenaire... Voici comment corriger le tir.