Québecor devrait lancer son propre fonds en capital de risque

Publié le 18/01/2013 à 11:38, mis à jour le 18/01/2013 à 12:56

Québecor devrait lancer son propre fonds en capital de risque

Publié le 18/01/2013 à 11:38, mis à jour le 18/01/2013 à 12:56

BLOGUE. Québecor semble plus que jamais intéressée à jouer un rôle sur la scène de l’entrepreneuriat technologique au Québec. Après la Webtélé de Jobboom sur FounderFuel, hier, c’était au tour de Vidéotron de s’impliquer. La filiale de Québecor Media a alors dévoilé avoir pris un engagement financier de 2,5 millions de dollars afin de soutenir la Maison Notman, le lieu de rendez-vous par excellence des entrepreneurs technos à Montréal.


Dans le communiqué de l’annonce, le pdg de Québecor, Pierre Karl Péladeau, est cité ainsi: «Il y a de cela plus d’une génération, des leaders se sont mobilisés et ont créé le Québec inc. Aujourd’hui, c’est à notre tour de réunir nos forces afin de soutenir des jeunes startups qui ont le potentiel de devenir des fleurons du Québec inc. de demain».


En soutenant la Maison Notman, Québecor démontre qu’elle est prête à faire sa part. Toutefois, si Pierre-Karl Péladeau croit réellement que les start-ups technos qu’accueille la maison Notman deviendront les fleurons du Québec inc. de demain, il laisserait passer une occasion d’affaires exceptionnelle s’il ne lançait pas un fonds Québecor.


Au Québec, les principaux bailleurs de fonds de fonds en capitaux de risques sont gouvernementaux ou paragouvernementaux. Les gouvernements remplissent ainsi ici un rôle qui, aux États-Unis, est assumé par les grandes entreprises.


Au Canada, exception faite de Research In Motion avec BlackBerry Partners Fund, rares sont les entreprises qui investissent dans les fonds en capital de risque. Pourtant, ailleurs dans le monde, la pratique est courante. Les opérateurs mobiles AT&T aux États-Unis et Orange en France, pour ne nommer que ceux-là, ont chacun des fonds en capital de risque spécialisés en technologies.


À propos de ce blogue

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE est le blogue de Julien Brault, journaliste spécialisé en technologies et en capital de risque. Sa mission : présenter les start-ups d'ici et d'ailleurs qui sont en train de transformer le monde et traiter des derniÚres innovations technologiques dans tous les domaines.

Julien Brault

Sur le même sujet

Un investisseur activiste veut une fusion entre Yahoo et AOL

26/09/2014 | AFP

Un fonds activiste actionnaire de Yahoo a prÎné vendredi un rapprochement du géant internet américain avec AOL.

Microsoft, Yahoo! et AOL vont coopérer dans la publicité en ligne

Mis à jour le 11/10/2013

Les groupes Microsoft, Yahoo! et AOL ont annoncé mardi leur intention de coopérer pour déterminer ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Pour atteindre la prospérité, il faudra se mouiller

Édition du 31 Janvier 2015 | RenĂ© VĂ©zina

BLOGUE. En principe, le QuĂ©bec devrait ĂȘtre prospĂšre. Il dispose de multiples atouts. Pourtant, son PIB par habitant ...

Pourquoi IDEO a embauché une designer de 90 ans

27/01/2015 |

Barbara Beskind souffre de dégénérescence maculaire et conçoit des produits pour aßnés pour lIDEO.

Comment éviter le suicide d'un de vos employés?

Mis à jour le 29/01/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. À force de parler du bien-ĂȘtre au travail, on en occulte le mal-ĂȘtre. Et ses consĂ©quences parfois dramatiques.