Le prêt-à-cuisiner arrive à Montréal grâce à COOK IT: mise à l'essai

Publié le 18/07/2014 à 11:07

Le prêt-à-cuisiner arrive à Montréal grâce à COOK IT: mise à l'essai

Publié le 18/07/2014 à 11:07

[Photo : Julien Brault]

Alors que les start-ups offrant du prêt-à-cuisiner font fureur à New York, la Montréalaise COOK IT propose un service similaire depuis la deuxième semaine de juin. Comme Plated ou Blue Apron le fait à New York, la start-up livre des kits d’ingrédients frais à la porte de ses clients. Chaque kit est accompagné d’une recette et de tous les ingrédients requis pour la préparer. Le prix des kits de COOK IT s’élève à 28 $ pour deux repas, incluant la livraison.


Même si le fait de devoir cuisiner moi-même le plat commandé ne soulevait pas mon enthousiasme, j’ai décidé de donner une chance à ce nouveau service. Et comme FreshMint, une start-up montréalaise qui offre pour sa part des repas cuisinés, ne livre pas encore dans mon quartier, je me suis dit que je n’avais rien à perdre. 


Parmi les plats proposés sur le site Web de COOK IT, j’ai choisi le tartare de saumon, parce qu’on indiquait que la recette était facile et que le temps de préparation était d’à peine 25 minutes. J’ai ensuite choisi de recevoir la livraison de mon kit le 17 juillet, entre 17h et 18h.


J’aurais aimé le recevoir plus tard, mais c’était la plage horaire la plus tardive disponible. Je me suis toutefois rendu compte que cela importait peu, puisque ma boîte COOK IT avait été laissée devant la porte de mon appartement à mon retour chez moi, un peu après 17h. J’aurais ainsi pu arriver plus tard, puisque les ingrédients étaient gardés au frais dans une boîte munie de deux ice packs.


Les ingrédients frais, tous emballés individuellement, étaient de qualité. La plupart d’entre eux proviendrait d’ailleurs de producteurs locaux. La recette, pour sa part, était simple à suivre, même s’il m’a finalement fallu 33 minutes pour préparer le plat. Compte tenu de mes piètres qualités de cuisinier, qu’il m’ait fallu 8 minutes de plus que le temps recommandé n’est pas si mal.


J’ai beaucoup aimé mon tartare de saumon de style japonais accompagné d’une salade de patates au raifort. Je n’y suis pas pour grand-chose. Après tout, c’est un chef qui conçoit chacune des recettes de COOK IT. Malgré tout, étant un partisan du moindre effort, je suis encore sceptique par rapport au concept, puisqu'on peut aller au restaurant ou commander et s'en sortir avec un budget de 14 $ par personne. Cependant, je ne doute pas que COOK IT plaira à ceux qui veulent apprendre à cuisiner et à ceux qui aiment cuisiner, mais qui manquent de temps.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

À la une: Réal Bouclin, l'homme aux 3 G$ d'actifs

18/04/2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là. En manchette, Réal Bouclin, l’homme aux 3 G$ d’actifs.

Marché du cannabis : êtes-vous prêt à marquer l'histoire?

BLOGUE. La consommation récréative de cannabis ne sera légale que dans quelques mois au pays. Mais ...

Blogues similaires

Viser les marchés étrangers, au-delà de Donald Trump

Édition du 21 Avril 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. L'entreprise Boulet, à Saint-Tite, est bien connue par les amateurs de bottes de cow-boy dont elle est ...

Ces communautés religieuses qui sont aussi activistes climatiques

19/04/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Le 27 avril, les actionnaires de TransCanada PipeLines voteront une proposition de 2 congrégations québécoises.

Les RH ne comprennent rien à la révolution de l'IA!

18/04/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Les périls sont aussi imminents qu'innombrables, et pourtant personne des RH ne s'y prépare vraiment...