L'app de la semaine : Summly

Publié le 02/11/2012 à 13:54

L'app de la semaine : Summly

Publié le 02/11/2012 à 13:54

BLOGUE. Rares sont les lecteurs compulsifs qui ont le temps de lire plus qu’une fraction des articles qui attirent leur attention. L’application Summly, lancée le 1er novembre dernier, offre une solution élégante à ce problème grâce à son algorithme permettant de générer des résumés en temps réels.


À première vue, Summify est similaire à Zite ou Flipboard, en cela qu’elle propose une sélection d’articles à chaque utilisateur en fonction de ses intérêts. Comme ces dernières, Summly ne propose que du contenu anglophone, mais son créateur a déclaré à VentureBeat son intention d’y ajouter éventuellement du contenu francophone et hispanophone.


Summly est plus qu’une application d’agrégation de contenu. L’application ne se contente pas d’afficher les titres des articles proposés. Summly affiche plutôt le titre en surimposition sur la photo qui accompagne l’article, de même qu’un résumé d’une cinquantaine de mots.


Si l’utilisateur veut en savoir plus, glisser son doigt vers le bas lui permettra d’accéder à la version complète, tandis que deux pressions du doigt rapides lui permettront d’afficher un résumé d’environ 150 mots. Finalement, il suffit d’appuyer une seconde sur un article afin de voir apparaître les fonctions de partage et de sauvegarde.


Malheureusement, la fonction de partage semble ne pas être au point. J’ai partagé un lien sur Twitter à propos d’une initiative de Facebook et le lien généré par Summly a envoyé mes abonnés sur un article portant sur un téléphone intelligent indien...


À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

Le capital de risque au Québec: l'essor des fonds ultra-spécialisés

Édition du 22 Septembre 2018 | Alain McKenna

En 2018, la plupart des industries ont compris le rôle plus transformateur que perturbateur des start-up ...

Le capital-risque montréalais à la recherche de l'anti-Zuckerberg

Édition du 22 Septembre 2018 | Alain McKenna

Ce professeur qui rêve de se lancer en affaires, mais qui hésite ; ce vice-président qui a toujours les bonnes ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Combien êtes-vous prêt à payer une tomate qui ne goûte pas l'eau?

16/11/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Voici une 3e tentative québécoise de bâtir un réseau de distribution pour petits agriculteurs locaux: Arrivage.

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

13/11/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.