Cet ancien dirigeant du FBI espère que l'argent liquide n'existera plus dans cinq ans

Publié le 24/03/2014 à 16:58

Cet ancien dirigeant du FBI espère que l'argent liquide n'existera plus dans cinq ans

Publié le 24/03/2014 à 16:58

[Photo : Julien Brault]

Philip Mudd, qui faisait lundi une présentation dans le cadre de SAS Global Forum, à Washington, a dévoilé que les agents du FBI adorent les cartes de crédit. En laissant des traces des transactions effectuées, ces dernières faciliteraient la vie des agents enquêtant sur un terroriste potentiel. C’est pour cette raison que l’ancien responsable de la lutte contre le terrorisme au FBI, qui a occupé des fonctions similaires à la CIA, souhaite la disparition de l’argent liquide. «Est-ce que l’argent liquide existera dans cinq ans ? », s’est-il interrogé, avant de répondre qu’il espérait que non.


L’ancien dirigeant du FBI a fait valoir que lutter contre le terrorisme est avant tout un enjeu de volume, car le FBI doit enquêter sur un nombre gigantesque de menaces potentielles. Or, il a expliqué qu’il était possible de faire suivre quelqu’un 24 heures pour 24, mais que le faire coûte une fortune et prend du temps avant de donner des résultats : «Si je veux vous surveiller 24 heures sur 24, il me faut trois équipes à temps plein se relayant tous les 8 heures, explique Philip Mudd. Et après deux ou trois jours, je vais devoir faire une rotation, car le suspect pourrait se demander : “Est-ce que n’ai pas déjà vu ce gars au centre commercial l’autre jour? ”»


En passant au peigne fin ses relevés de carte de crédit, toutefois, les agents du FBI peuvent trouver plusieurs indices permettant d’évaluer le risque posé par un suspect. Par exemple, si un suspect a récemment acheté un sac à dos ou des produits de beauté (qui seraient utilisées pour faire des bombes), le FBI conclura que ce dernier pourrait bientôt passer à l’action.


Philip Mudd a aussi dévoilé que de nombreux suspects qui parlent d’attentats terroristes ne passent pas à l’acte. Aussi, lorsque le FBI analyse leurs relevés de carte de crédit, une réservation auprès d’un terrain de camping ou d’une salle de paintball est interprétée comme un indice que le présumé terroriste ira de l'avant avec son plan. « La raison pour laquelle on s’intéresse à une telle réservation est qu’il y une marche mitoyenne entre parler de faire un attentat et faire exploser une voiture, et cette marche, c’est de créer des liens de groupe. Nous voyons donc toute activité qui amènerait un suspect et ses co-conspirateurs à quitter la ville ensemble comme un indice que cette étape a été franchie.»


Et vous, vous sentiriez-vous plus en sécurité dans un monde où toutes les transactions sont électroniques ?

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

La vague de démissions pousse Trump à dissoudre deux de ses conseils

Mis à jour le 16/08/2017 | LesAffaires.com et AFP

Le président américain l'a annoncé par tweet ce mercredi, réagissant aux rumeurs médiatiques d'auto-dissolution.

Charlottesville: les patrons d'Under Armour et Intel quittent Trump

15/08/2017 | LesAffaires.com et AFP

La réticence du président à condamner les violences de l’extrême-droite le prive de deux autres grands conseillers.

Blogues similaires

L'héritage de Bernard Morency : nous assurer une retraite décente

Édition du 08 Juillet 2017 | René Vézina

Le tiers des Québécois misent sur le jackpot à la loterie pour mieux profiter de leurs vieux jours. Invraisemblable ...

L'investissement responsable guide les commandites de festivals

27/07/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. Les commanditaires de festivals utilisent un questionnaire qui vérifie aussi les retombées sociales.

Le design du bureau nuit-il à vos employés?

16/08/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est que certains types de bureau ne conviennent pas à tout le monde, selon une étude suédoise...