Après les « J'aime» sur Facebook, les « J'appuie » sur LinkedIn

Publié le 24/09/2012 à 13:16, mis à jour le 24/09/2012 à 17:04

Après les « J'aime» sur Facebook, les « J'appuie » sur LinkedIn

Publié le 24/09/2012 à 13:16, mis à jour le 24/09/2012 à 17:04

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE. Le réseau social professionnel LinkedIn a lancé ce matin le bouton « Endorse » aux États-Unis, en Inde, en Australie et en Nouvelle-Zélande.


La nouvelle fonctionnalité s’apparente au bouton « J’aime » de Facebook, mais son usage est plus restreint. Il sert ainsi exclusivement se porter garant des compétences de ses contacts professionnels. Le bouton, qui pourrait prendre le nom de « J’appuie » ou « Je confirme » en français, sera offert partout dans le monde et traduit dans toutes les langues au courant des prochaines semaines.


Cette nouvelle fonctionnalité vise à renforcer la position de LinkedIn en tant que plateforme de recrutement. Il s’agit en quelque sorte d’un prolongement de la fonction de recommandation, qui permet d’écrire un commentaire sur les réalisations professionnelles d’un autre utilisateur de Linkedin. Toutefois, le bouton rendra le processus pour beaucoup plus facile.


Ainsi, il sera possible de se porter garant (ou d'appuyer) chaque habileté et expertise mentionnée par un utilisateur. Le nouveau bouton devrait ainsi fournir de précieux renseignement à Linkedin sur les véritables forces de chaque utilisateur. Pour l’entreprise, l’information vaut son pesant d’or, puisque’elle tire une partie substantielle de ses revenus des services qu’elle offre aux recruteurs.


 


 

À propos de ce blogue

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE est le blogue de Julien Brault, journaliste spécialisé en technologies et en capital de risque. Sa mission : présenter les start-ups d'ici et d'ailleurs qui sont en train de transformer le monde et traiter des dernières innovations technologiques dans tous les domaines.

Julien Brault

Sur le même sujet

Le patron de Facebook plus riche que les fondateurs de Google

25/07/2014 | Daniel Germain

La capitalisation de Facebook est en voie de dépasser celle d'IBM et surclasse déjà Coca-Cola.

À surveiller: Amazon, Facebook et Rogers

25/07/2014 | François Pouliot

Que faire avec les titres d’Amazon, Facebook et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Feu Vincent Lemieux, pilier de la science politique au Québec

25/07/2014 | René Vézina

Sa mort est passée presqu'incognito dans les médias québécois. Seuls Le Devoir et Le Soleil ...

En vacances

18/07/2014 | Diane Bérard

C'est le temps des vacances!

Comment travaillera-t-on dans les années 2050?

BLOGUE. Fini le bureau. Adieu la retraite. Et ce n'est pas tout!