Entrer dans la danse

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Avril 2018

Entrer dans la danse

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Avril 2018

Publicité de ­C2 ­MTL dans «Les Affaires» en 2017

Si, comme moi, il vous arrive encore de parler de « disruption », ravisez-vous. Le terme est paraît-il rendu complètement dépassé, dixit les plus «trendy des trendy», la gang de C2 MTL, dans ses publicités de l'édition 2017 !


C'est vrai que le concept commence à dater. Le publicitaire Jean-Marie Dru, de TBWA, en revendique la paternité et précise qu'il l'aurait enregistré en... 1992. On trouve effectivement une référence au registre américain des marques de commerce dans ces années-là. L'idée est donc dans l'air depuis plus de 25 ans .


Pour autant, on n'a pas fini d'en parler. Car plus que jamais, l'accélération technologique ébranle jusqu'aux fondements des modèles d'affaires. Au concept marketing de la disruption, on préfère aujourd'hui les termes de transformation numérique, une vague de bouleversements qui a eu raison de géants qu'on croyait pourtant insubmersibles.


Toutes vos entreprises sont dans la mire de la transformation numérique, les grandes comme les petites, les anciennes comme les nouvelles. Et le temps presse pour agir. Selon Dominique Anglade, vice-première ministre et ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, « le numérique est une absolue nécessité [...] Dans quatre, cinq ou six ans, il sera trop tard ».


Le gouvernement du Québec vient de confirmer dans son nouveau budget des investissements totalisant 1,9 milliard de dollars pour accélérer le virage numérique de notre économie. Rouage majeur de ce virage, Investissement Québec annonçait, par exemple, la semaine dernière, qu'il se joignait à une ronde de financement de 16,5 millions de dollars de la PME montréalaise Mnubo, qui fournit des outils d'analyse de données et d'intelligence artificielle aux entreprises manufacturières pour faciliter leur transformation numérique.


Nous aussi, nous en avons fait un objectif de groupe que de vous guider dans ce processus. En plus du numéro spécial que nous consacrons au parcours de la transformation numérique, pas à pas en sept étapes clés, Les Affaires organise son tout premier salon sur ce thème, les 18 et 19 avril.


Si je devais prendre de la hauteur et faire ressortir les deux piliers de cette transformation, transversaux dans ce numéro, je retiendrais l'agilité et l'obsession du client. Car bien au-delà de l'arrivée de technologies toujours plus « nouvelles », la perturbation tient au rythme accéléré du changement. Il faut entrer dans la danse et bouger avec souplesse, les yeux dans les yeux avec ses clientèles.


La transformation numérique n'a pas de fin, c'est un continuum, un cheminement. Alors, mettons-nous en route !


Julie Cailliau
Rédactrice en chef, Groupe Les Affaires
julie.cailliau@tc.tc

À propos de ce blogue

Julie Cailliau est éditrice adjointe et rédactrice en chef du Groupe Les Affaires, dont l’équipe de journalistes chevronnés publie le journal Les Affaires, le site lesaffaires.com et le magazine Les Affaires Plus. Elle est également présidente du conseil d’administration de la Fondation des prix pour les médias canadiens. Diplômée de l’École supérieure de journalisme de Lille, en France, Julie a pratiqué le métier de journaliste au sein de plusieurs publications françaises et québécoises. Dans une vie précédente, elle a œuvré à titre d’ingénieure en biotechnologies. Son « why », c’est d’apprendre et d’informer afin de nous permettre de faire les bons choix. La prise de conscience de l’urgence environnementale et l’émergence de l’entrepreneuriat social comptent pour elle parmi les tendances les plus réjouissantes actuellement.

Julie Cailliau

Sur le même sujet

À quand le virage numérique complet pour Cogeco?

01/11/2018 | Julien Arsenault, PC

Ce processus ne s’est pas déroulé sans anicroche, allant même jusqu’à avoir une incidence sur sa performance financière.

Sail veut étendre sa présence dans les régions

19/10/2018 | Martin Jolicoeur

Sail a développé un nouveau concept à l'intention des régions. Une stratégie qui pourrait gonfler ses ventes en ligne.