Guide de la poignée de main pour Trump et vous: les erreurs à éviter

Publié le 16/02/2017 à 10:02

Guide de la poignée de main pour Trump et vous: les erreurs à éviter

Publié le 16/02/2017 à 10:02

Le président Donald Trump fait encore jaser et cette fois de ses poignées de main.


C’est quand même rigolo considérant qu’il était un temps, avant qu’il devienne président des États-Unis, il se disait presque phobique des microbes comme Howie Mandel. Le Donald, entrepreneur milliardaire à cravate rose en soie, évitait ces échanges par crainte de contracter des virus et prônait la révérence comme salutation de choix.


Maintenant à la tête des États-Unis, Donald Trump a complètement inversé sa tactique. Au lieu de repousser, il tire l’autre dans sa bulle, le prend en sandwich de la main gauche ou le fait « affectueusement » roter comme un bébé, avec une petite tape dans le dos.


Ses homologues et même les membres de son propre entourage sont visiblement mal à l'aise. Notre premier ministre s’est visiblement préparé et a peut-être même fait des jeux de rôles… Il a rapidement défini «sa bulle» en plaçant fermement sa main gauche sur l’épaule droite de son hôte. On l’a presque entendu dire «C’est ici ma frontière, Monsieur le Président.»


La poignée de main de Trump parle, celle de Trudeau aussi. Et la vôtre, savez-vous ce qu’elle dégage? Qu’en est-il de celles des membres de votre équipe? Qu’en disent vos clients ou que percevront vos potentiels partenaires?


Voici le palmarès des cinq pires poignées de main, accompagnées de mes conseils pour éviter un rayonnement négatif comme « Donneur » ou pour y remédier quand vous êtes le « Récepteur ».


Le broyeur


Donneur : Ajustez la fermeté et le resserrement de votre poignée de main, plus ou moins, selon la physionomie de l’autre.


Récepteur : Communiquez que vous vous sentez coincé non pas par un grincement des dents, mais en écartant doucement vos doigts pour gonfler votre main.


Oups, elle est partie!


Donneur ou récepteur : Offrez de recommencer : « Oh, la la, pardon. Je crois que l’on peut faire mieux. Que diriez-vous de recommencer? » Puis allez-y, d’un bon échange.


Le serpent glissant


Donneur : Plusieurs d’entre nous ont les mains moites. Si vous avez tendance à suer des mains, écrivez-moi julie@etiquettejulie.com pour recevoir mes astuces.


Récepteur : Regardez le visage de l’autre. Observez ses signaux non verbaux qui pourraient indiquer un malaise, de la douleur ou de la nervosité.


Le pompiste


Donneur : Soyez conscient du secouement, seulement quelques « pompes » suffisent.


Récepteur : Détendez, relâchez, élargissez doucement vos doigts. Instinctivement l’autre diminuera la pression de sa poignée et lâchera votre main.


La demoiselle en détresse: le baisemain, c'est non! 


Donneur : Femme ou homme, évitez-la. Présentez aussi votre paume avec vos doigts. Faites un contact complet de paume à paume. L’exception est quand vous êtes dans un poste, un rôle ou une situation sociale, où le protocole de salutations serait le baisemain.


Récepteur : Secouez doucement la main qui vous est présentée. Ne la baisez pas, à moins d’être en mode de séduction avancée… Contrairement à la poignée de main classique, n’enfoncez pas votre paume passée les bouts de doigts de l’autre.


Étonnamment, peu de professionnels ont eu une leçon officielle sur la manière de donner la poignée de main, incluant  Donald Trump. Pourtant, cette salutation professionnelle est universellement reconnue pour annoncer des intentions de paix. Elle est le point de départ pour tisser des liens loyaux et pour conclure des contrats.


Voici donc une mini-leçon en huit étapes, pour Trump et vous. Que vous soyez un homme ou une femme, une bonne poignée qui dégage confiance et crédibilité :


1 Ayez les mains propres et sèches. Basique si, mais nécessaire. Voyez-y.


2 Levez-vous. Votre maintien est primordial. Pourquoi? Relisez le numéro un dans ce billet précédent.


3 Portez un regard direct et et montrez un sourire sincère.


4 Débutez avec le pouce de votre main droite vers le haut. Un pouce de côté, non aligné à la main de l’autre donnera ELLE EST PARTIE!


5 Rassemblez vos doigts, sans écart.


6 Montrez une paume légèrement ouverte vers le haut.


7 Faites un contact complet avec l’intérieur de la paume de l’autre pendant que vos doigts l’enferment fermement, sans écraser.


8 Secouez, une fois ou deux, de haut en bas, synchronisé à l’autre.


Allez debout. Pratiquez-vous. Sollicitez de la rétroaction.


Enseignez la poignée de main à vos subalternes.


Du « Bonjour ! » à « L’au revoir. », maitrisez votre poignée de main. Annoncez l'égalité et non la domination ou la soumission.


 


 

À propos de ce blogue

Julie Blais Comeau est la fondatrice d'etiquettejulie.com, une firme spécialisée dans les relations interpersonnelles. Notre blogueuse est certifiée en étiquette des affaires, protocole international, intelligence interculturelle et service à la clientèle. Auteure de Projetez confiance et crédibilité, ainsi que de Quoi dire, comment faire et quand?, elle est conférencière, animatrice d’atelier, ainsi qu'une collaboratrice média en demande. Bénéficiant d’une expérience solide en gestion et ressources humaines, c’est avec un dynamisme contagieux qu’elle partage les règles, trucs et astuces de l'ère numérique. Ce blogue, "Questions d'étiquette", est à votre service, vous conseille et vous guide. "Adieux faux-pas et embarras! Bonjour confiance et crédibilité." Écrivez à Julie, julie@etiquettejulie.com et elle vous répondra.

Julie Blais Comeau

Sur le même sujet

La moitié des échantillons de fruits de mer sont mal étiquetés

Dans les restaurants, 52 % des échantillons avaient les mauvaises étiquettes. Chez les détaillants, c'est 22 % du temps.

Cette embarrassante facture qui gâche votre première «date»

Mis à jour le 14/02/2018 | Stéphane Rolland

Bien des aspirants-amoureux ne savent plus comment régler leur compte.