Immobilier: certains secteurs du Grand Montréal se démarquent

Publié le 24/10/2017 à 13:04

Immobilier: certains secteurs du Grand Montréal se démarquent

Publié le 24/10/2017 à 13:04

Source: Fotolia

’immobilier résidentiel connaît une très bonne année 2017 au Québec. Les statistiques sont encourageantes et cela n'aurait pas pu être possible sans un marché montréalais vigoureux.


Environ 40% des unifamiliales et 75% des copropriétés vendues au cours d’une année au Québec sont situées dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal. La région montréalaise est vaste et force est de constater que même si le portrait est globalement positif, certains secteurs se démarquent.


Au cours des 9 premiers mois de l’année 2017, 24 833 propriétés unifamiliales ont été vendues dans la RMR de Montréal selon les actes publiés au Registre foncier du Québec et colligés par JLR. Ce total est 4% plus élevé que l’année passée. Malgré la reprise des ventes depuis quelques années, le nombre de transactions demeure inférieur à celui enregistré en 2012.


Le prix médian dans la RMR de Montréal est 5% plus haut que l’année dernière et s'établit à 315 000$ au cours des 9 premiers mois de 2017.


Le secteur qui comprend le centre et le sud de l’île est responsable d’une part importante de la croissance des ventes et de prix cette année. Les unifamiliales situées près du centre-ville ont la cote depuis quelques années. Seulement cette année, le nombre de ventes d’unifamiliales dans ce secteur a grimpé de 8% cette année et les prix de 12%.


La demande pour les unifamiliales pour ce secteur est forte et l’offre elle ne peut pas réellement progresser étant donné le très faible nombre de terrains disponibles pour la construction d’unifamiliales, ce qui explique l'augmentation des prix.


Dans les autres coins de la RMR, les hausses de prix sont moins spectaculaires, mais tout de même présentes.


Prix médian et les variations sur 1 an et 5 ans dans la RMR de Montréal pour la période de janvier à septembre 2017


Source: JLR


Grosse année pour la copropriété dans la RMR de Montréal


Les ventes de copropriétés ont grimpé de 9% par rapport à l’année dernière dans la RMR de Montréal. Avec 18 527 transactions au cours des 9 premiers mois de l’année, le total demeure 10% inférieur au nombre enregistré en 2012. Le prix médian, pour sa part, a crû de 3% sur 1 an et de 14% sur 5 ans pour atteindre 256 578$.


Une grande part de l'augmentation de prix sur 5 ans est attribuable au secteur comprenant le sud et le centre de l’île où se situaient environ 30% des copropriétés vendues dans la RMR durant la période étudiée. Sur cette portion de l'île, le prix médian a crû de 20% sur 5 ans alors que la hausse a plutôt été de 6% ou 7% dans les secteurs de Laval, de l’est de l’île de Montréal, du nord de l’île de Montréal, de la Rive-Sud et de la Rive-Nord. En terme réel, une fois corrigé pour l’inflation, il s’agit d’une variation nulle, voire même d’une légère diminution.


Laval surprend cette année avec un bond de 40% des ventes de copropriétés en 2017 sur son territoire. Le nombre de copropriétés neuves dont la livraison s’est effectuée cette année explique partiellement cette forte croissance. Malgré tout, les transactions demeurent 11% moins nombreuses qu’en 2012.


Si vous désirez en savoir davantage sur un secteur de la RMR de Montréal, vous pouvez consulter l’étude complète de JLR.


Lire mes autres blogues


Me suivre sur Twitter : @JFontaineJLR

À propos de ce blogue

Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.ca

Joanie Fontaine

Sur le même sujet

Immobilier: l'année 2017 se termine en force

17/01/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. La croissance des ventes de propriétés résidentielles s'est poursuivie au Québec au 4e trimestre de 2017.

Immobilier: moins de clés sous la porte en 2017

Mis à jour le 04/01/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE . L'année 2017 termine en force avec une baisse marquée du nombre de mauvaises créances pour le mois de décembre.